Régimes: lequel est le plus efficace à long terme?

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 05/08/2008 - 00h00
-A +A

La science se penche régulièrement sur l'efficacité à long terme des différentes méthodes d'amaigrissement. Souvent décrié, le régime Atkins semble être, au même titre que le régime méditerranéen, une alternative intéressante pour les hommes aux cures pauvres en graisses.

PUB

Si le régime Atkins et le "régime" méditerranéen sont populaires, peu de données existent sur leur influence à long terme dans la perte de poids. Un groupe de chercheurs de Boston a mené une étude de 2 ans comparant l'effet de ces deux méthodes face à une approche plus classique (pauvre en lipides) chez 322 hommes ayant la cinquantaine et présentant une obésité modérée.

Trois diètes différentes

Dans le régime pauvre en lipides, l'apport calorique était restreint à 1800 kcal/jour, dont seulement 30% étaient alloués aux lipides. Ce régime prodiguait aussi des conseils pour augmenter la consommation de céréales pauvres en lipides, de légumes, de fruits et de légumineuses, ainsi que pour diminuer la consommation de graisses ajoutées et de snacks riches en graisses.
Dans le régime de type méditerranéen, l'apport en lipides demeurait modéré (35% des calories maximum, avec 30 à 45 g d'huile d'olive et une poignée de noisettes comme sources principales), avec un apport énergétique de 1800 kcal/jour. Au quotidien, l'alimentation était riche en fruits et légumes et pauvre en viandes rouges, avec de la volaille et du poisson en remplacement du bŒuf et de l'agneau.
Dans le régime pauvre en glucides, basé sur la méthode Atkins, l'apport en glucides était fortement restreint en phase d'attaque avant d'être légèrement augmenté en rythme de croisière. En revanche, protéines et lipides pouvaient être consommés sans restriction, à condition de privilégier les sources végétales.

Même perte de poids entre Atkins et Méditerranéen

Globalement, c'est le régime pauvre en graisses qui a été le mieux respecté, suivi du régime Méditerranéen, puis du régime pauvre en glucides. Le groupe méditerranéen est celui qui a présenté les apports les plus élevés en fibres et en bonnes graisses (acides gras monoinsaturés, notamment issus de l'huile d'olive).
Concernant la perte de poids, elle s'élève en moyenne à 2.9 kg dans le groupe pauvre en graisses, à 4.4 kg dans le groupe Méditerranéen et à 4.7 kg dans le groupe pauvre en glucides au bout de 2 ans.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 05/08/2008 - 00h00 Shai I et al: Weight loss with a low-carbohydrate, Mediterranean, or low-fat diet. New England Journal of Medicine, 2008.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
On a trouvé le régime le plus efficace... Mis à jour le 23/03/2009 - 00h00

Tous les mois naît un nouveau régime ou presque. Résultat, on ne s'y retrouve plus et même les scientifiques peinent à prouver lesquels sont les plus efficaces pour perdre du poids. Alors qu'en est-il? Quel est LE régime qu'il faut suivre, celui qui...

Tous les régimes se valent! Mis à jour le 17/05/2005 - 00h00

Pour la première fois, une étude scientifique a comparé l'efficacité des régimes qui font la mode actuelle de la minceur. Verdict : personne ne sort gagnant de ce combat fratricide…

Déception autour des régimes Mis à jour le 08/02/2005 - 00h00

Un grand nombre de personnes s'engagent dans des régimes. Et il faut bien dire que la multitude des régimes proposés ne fait qu'accentuer ce phénomène. Toutefois, il existe peu de données portant sur leur efficacité et leurs conséquences pour la sant...

Plus d'articles