Régime dissocié Antoine

Mise à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 22/01/2014 - 10h48
-A +A

En 1968, un certain Antoine Albert publiait un ouvrage intitulé "L'art de maigrir, l'alimentation dissociée, le seul régime". Avec un titre pareil, ce livre fit fureur. Il fut plusieurs fois réédité jusqu'en 1993 et il a donné lieu au régime Antoine qui a toujours ses adeptes.

PUB

Principes du régime dissocié Antoine

C’est le plus simple des régimes dissociés.

  • On se moque des combinaisons compliquées de Shelton et on ne mange qu’un seul et unique groupe d’aliments toute la journée. Par exemple, du poisson le lundi, des légumes le mardi, de la viande le mercredi, des fruits le jeudi, des œufs le vendredi, des laitages le samedi, des féculents le dimanche.
  • On ne boit pas au cours du repas, seulement en dehors.
  • On pratique ce régime au minimum une semaine par mois, deux ou trois ou même quatre semaines, c’est mieux

Avantages du régime dissocié Antoine

  • Il est d’une simplicité biblique.
  • Mais le principal avantage de ce régime Antoine est d’être très rassasiant, d’autant plus qu’on ne boit pas en mangeant (ce qui n’est pas forcément confortable !). Les jours de féculents par exemple, c’est difficile d’en faire passer suffisamment. Donc on mange moins et on maigrit.

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 21/02/2011 - 15h22 et mis à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 22/01/2014 - 10h48
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Stratégie minceur pour 2009 (Chapitre 1) Mis à jour le 17/12/2008 - 00h00

La prise de poids n'est pas une fatalité. Même si l'obésité est qualifiée d'épidémie à cause de sa fréquence croissante, même si la grande majorité des régimes dits "minceur" est vouée à l'échec, on peut, avec des mesures simples et de bon sens, ne p...

Régime : les hommes aussi Mis à jour le 04/11/2003 - 00h00

Les hommes aussi veulent se débarrasser de leurs kilos superflus. Leur apparence est en jeu, mais également leur santé.

Plus d'articles