Réflexes anti-pollution d'intérieur

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/05/2009 - 00h00
-A +A

Nos activités, nos aménagements et ameublement, nos séances de nettoyage et de bricolage, sont autant de sources de pollution intérieure. Voici quelques réflexes préventifs pour améliorer la qualité de l'air que nous respirons à l'intérieur de nos logements et préserver notre santé.

PUB

Entretien et vie quotidienne


Les produits ménagers contiennent de nombreuses substances chimiques qui peuvent se révéler toxiques (intoxication, brûlure, allergies, gêne respiratoire).

En pratique:
Après toute activité de nettoyage, aérez largement.
Limitez au strict minimum la quantité de produits ménagers.
Diminuez les quantités utilisées. Dans tous les cas, n'en n'utilisez jamais plus qu'indiqué sur la notice.
Ne mélangez pas les produits entre eux.
N'utilisez pas de produits ménagers en spray.
Evitez les parfums d'intérieur, les bougies parfumées et l'encens.
Stockez vos produits dans un endroit hors de portée des enfants, et de préférence bien aéré.
Si vous traitez vos plantes, faites-le à l'extérieur et ensuite respectez un délai avant de les rentrer. Si ce n'est pas possible, aérez largement pendant et après le traitement.

Contre l'humidité et les moisissures


Les moisissures présentent un risque allergène et toxique qu'il ne faut pas négliger. Les fuites d'eau et les infiltrations, mais aussi la cuisine, la salle de bains ou simplement le linge qui sèche sont autant de sources d'humidité qui favorisent la formation de moisissures.

En pratique:
Recherchez toute source d'humidité et réalisez les travaux nécessaires pour les éliminer (infiltration, fuites, dégâts des eaux, déperditions thermiques…).
Supprimez toute trace de moisissures.
Après une douche ou un bain, après avoir cuisiné ou pendant le séchage du linge, aérez plus largement en ouvrant grand les fenêtres.
En cuisinant, utilisez les couvercles ou faites fonctionner la hotte aspirante.
Faites séchez votre linge à l'extérieur ou dans une pièce bien ventilée que vous pouvez aérer facilement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/05/2009 - 00h00 Dossier de presse de l'Institut national de prévention et d'éducation santé (Inpes), mars 2009.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Luttez contre la pollution intérieure Mis à jour le 21/10/2008 - 00h00

C'est encore trop souvent ignoré: nos intérieurs sont encore plus pollués que les rues de nos villes. Pourtant, c'est une pollution contre laquelle nous avons les moyens de nous battre, et de manière assez simple: aérer soigneusement, et limiter les...

Je jardine sans pesticide Publié le 14/05/2012 - 17h02

Les pesticides sont des substances chimiques toxiques largement utilisées pour protéger les cultures des insectes, des champignons et autres mauvaises herbes. Les agriculteurs en déversent à gogo dans les champs, mais nous aussi, dans notre propre ja...

Votre bureau est-il pollué ? Mis à jour le 15/08/2006 - 00h00

Nul doute que l'un ou l'autre matin vous avez dû vous dire en vous rendant au bureau que l' environnement est bien pollué , mais vous êtes-vous déjà posé cette question à propos de votre lieu de travail ?

Plus d'articles