Radiographie (radiologie) conventionnelle avec utilisation de produit de contraste

Mise à jour le 15/10/2007 - 02h00
-A +A

PUB

Où est réalisée une radiologie avec utilisation d'un produit de contraste ?

Une radiographie avec utilisation de produit de contraste est réalisée dans les services ou centres de radiologie vasculaire, à l'hôpital ou en ville, publics ou privés.Selon les cas, ils nécessitent aussi la présence d'un radiologue et d'un opérateur, médecin spécialiste de l'organe étudié (gastro-entérologue, urologue, ORL, gynécologue, etc).

Quel est le principe d'une radiologie conventionnelle avec utilisation d'un produit de contraste ?

Ces examens, qui permettent des explorations anatomiques très variées, reposent tous sur les mêmes principes : l'utilisation du principe de la radiologie conventionnelle associé à l'opacification de l'organe creux ou de l'espace anatomique étudié avec un produit de contraste iodé ou baryté.La radiologie conventionnelle nécessite une source de rayons X (tube émetteur) et un film argentique (ou un écran digitalisé) sur lequel ceux-ci sont recueillis. Le patient est placé entre la source de rayons X et le film. Selon la nature des tissus traversés, les rayons X seront plus ou moins atténués et donnent une image radiographique plus ou moins transparente sur le film. Les produits opaques aux rayons X apparaissent très nettement sous la forme d'images blanches.Lorsqu'une administration de produit de contraste est réalisée, un écran de télévision permet de suivre la diffusion du liquide de contraste. Les clichés des images les plus caractéristiques, à différents temps de l'examen, sont développés et conservés sous la forme d'images radiologiques.

Initialement publié le 01/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 15/10/2007 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Radiologie : attention aux allergies ! Mis à jour le 24/01/2002 - 00h00

Pour certains examens radiologiques, on prescrit des produits de contraste iodés qui, comme leur nom l'indique, permettent d'augmenter le contraste des images obtenues. Des allergies potentiellement graves existent, qu'il faut essayer de prévenir.

IRM : pour une exploration en douceur de nos artères Mis à jour le 10/02/2002 - 00h00

L'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) s'applique dorénavant à l'exploration des vaisseaux sanguins et donne des résultats fiables. Moins traumatisantes que les coronarographies pour les malades et plus facile à mettre en oeuvre, elle pourrait les...

Plus d'articles