Radiographie (radiologie) conventionnelle avec utilisation de produit de contraste

Mise à jour le 15/10/2007 - 02h00
-A +A

PUB

En pratique, comment s'effectue la radiographie conventionnelle avec utilisation d'un produit de contraste ?

Selon la partie du corps étudié, il est demandé à la personne de se déshabiller et de retirer tout objet métallique (bijoux, barrette, soutien gorge,…) qui pourrait apparaître sur la radio et en gêner l'interprétation.La personne est le plus souvent allongée sur une table d'examen, dans des positions variables, selon la partie étudiée. Le technicien ou la radiologue est dans une salle adjacente, vitrée, dans laquelle il effectue les différents réglages et demande de temps à autre de suspendre la respiration quelques secondes, le temps de la prise des clichés. Des clichés radiologiques sont réalisés avant l'administration du produit de contraste. Puis le produit est administré progressivement, soit par voie intraveineuse (urographie intra-veineuse), soit par voie orale (cholescystographie orale, transit œsogastro-duodénal, lavement baryté), soit par cathétérisme ou à l'aide d'un endoscope souple (hystérographie ou hystérosalpingographie par exemple). Plusieurs clichés sont réalisés à différents temps de l'examen ainsi qu'un dernier cliché plus tardif.

Combien de temps dure l'examen ?

La durée totale varie selon l'organe étudié et le nombre de clichés réalisé, entre 30 minutes et 3 heures. Pour plus de précisions, se référer aux fiches spécifiques de chaque examen.

Initialement publié le 01/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 15/10/2007 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB