Isabelle Eustache, journaliste Santé

Qui sont ces femmes qui souffrent d'incontinence urinaire?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 16/11/2009 - 00h00
-A +A

Quatre types de femmes souffrant d'incontinence urinaire ont été décrits. Pour la première fois, cette classification ne repose pas sur le type d'incontinence, mais sur les conséquences de l'incontinence urinaire sur la qualité de vie. Évidemment, le retentissement de l'incontinence sur la vie de tous les jours conditionne le traitement.

Incontinence: premier type de femmes


Ce premier type regroupe des femmes jeunes, actives et dynamiques. Elles sont gênées par des fuites urinaires modérées, qui surviennent lorsqu'elles pratiquent des activités physiques, comme le tennis ou le jogging.
Le traitement qui semble le plus approprié à cette catégorie de femmes est la pose de bandelette, en soutien du plancher pelvien.

Incontinence: deuxième type de femmes


Il s'agit ici de femmes d'âge moyen qui sont modérément handicapées par leurs fuites urinaires. Ce handicap, elles le supportent dans la grande majorité des cas car elles ont plutôt tendance à considérer l'incontinence urinaire comme une fatalité féminine. C'est lorsque le trouble urinaire se majore à la ménopause qu'elles se décident à consulter pour trouver une solution.
Le traitement de première intention est ici la rééducation du périnée.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 16/11/2009 - 00h00 Le Quotidien du Médecin, numéro spécial du 16 octobre 2009; Réseau Périnice.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Petites fuites gênantes Mis à jour le 17/04/2007 - 00h00

Il existe aujourd'hui des traitements simples et efficaces contre les fuites d'urine dont souffrent de nombreuses femmes. Il est aujourd'hui essentiel de consulter un médecin pour trouver la solution adéquate et ne plus vivre avec cette gêne quotidie...

Plus d'incontinence chez les sportives Mis à jour le 04/01/2010 - 00h00

Les femmes sportives qui pratiquent une activité physique régulière, soutenue ou intense, présentent plus de risque d'être atteintes d'incontinence urinaire d'effort . En fait, tous les sports qui entraînent une pression sur l'abdomen sont à risque d...

Plus d'articles