Quels sont les vrais risques des piercings et des tatouages ?

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/03/2014 - 16h19
-A +A

La pratique du piercing et du tatouage est aujourd'hui complètement banalisée, en tout cas dans les tranches d'âge les plus jeunes.

Comme la pratique est plus fréquente, les risques sont eux aussi mieux connus… La liste qui suit, non exhaustive, peut donner à réfléchir à ceux et celles qui sont tentés par un piercing ou un tatouage.

PUB

Piercing et tatouage : les risques infectieux

Le piercing et le tatouage sont décoratifs ou identitaires. Mais ils s'accompagnent d'un risque infectieux (local et complications tardives), cutané et aussi de réactions allergiques.

La meilleure façon de prévenir ces risques est de les connaître et de les prendre en considération.

  • Endocardite
    Inflammation de l'endocarde, enveloppe du coeur, due à un germe véhiculé par le sang. Cette infection est potentiellement mortelle.
  • Ostéomyélite
    Infection des os et des articulations due à un germe véhiculé par le sang, le plus souvent un staphylocoque.
  • Septicémie (ou bactéricémie)
    Empoisonnement du sang par des bactéries. Il peut s'agir des mêmes bactéries à l'origine de méningite. Ces maladies sont potentiellement mortelles.
  • Transmission de l'hépatite C
    Maladie du foie d'origine virale pouvant mener à la cirrhose et au cancer du foie.

Piercing et tatouage : les risques allergiques

  • Allergie au nickel
    Les bijoux contenant du nickel peuvent provoquer des réactions allergiques.
    Des cas de rhinites allergiques ont déjà été attribués au nickel.
  • Allergie au henné
    Les allergies au henné sont dues à des agents colorants : le paraphénylènediamine (PPD) et aussi le chrome.
  • Eczéma
    Les eczémas observés sont soit dit de contact et immédiat, avec possibilité d'oedème au visage, soit tardif.
    Rappelons que cette maladie inflammatoire de la peau se traduit par des plaques rouges et des vésicules, petits boutons à l'origine de suintement en fin de poussée.
  • Urticaire
    Se traduisant par des éruptions cutanées qui ont la particularité de démanger, l'urticaire est davantage un symptôme qu'une maladie.
    Il est souvent commun aux manifestations allergiques.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 04/03/2008 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/03/2014 - 16h19

Dron P. et coll., Eur. Ann. Allerg. Clin. Immunol., 39 (9): 189-92, 2007.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Piercing, où en sommes-nous? Mis à jour le 08/07/2008 - 00h00

Une étude anglaise vient de se pencher sur le piercing dans notre société. Elle répond à des questions sociologiques - âge, sexe, zones corporelles visés - sur ce sujet qui peut avoir une grande incidence sur notre santé.

Les bons gestes pour protéger son tatouage en été Publié le 20/07/2017 - 15h39

Qu’il soit récent ou non, votre tatouage a besoin d’être protégé. Le Dr Nicolas Kluger, dermatologue à Helsinki et spécialiste des questions médicales sur le tatouage et le piercing, fait le point sur les bons gestes à adopter pour protéger son tatou...

Piercing: risqué ou anodin? Mis à jour le 05/04/2011 - 09h39

Aujourd’hui le piercing est une pratique encadrée par une réglementation, permettant de limiter les risques infectieux. Malgré tout, les complications liées au piercing existent. Quelles sont réellement les complications liées aux piercings et sont-e...

Piercing: informer pour limiter les risques Publié le 23/04/2013 - 13h46

Le piercing nécessite de transpercer la peau ou les muqueuses et constitue ainsi une porte d'entrée potentielle pour des agents infectieux. Les risques sont réels au moment de la réalisation du geste, mais également durant la période de cicatrisation...

Plus d'articles