Quels sont les vrais dangers de la grippe?

Mise à jour par Julie Luong, journaliste santé le 07/01/2013 - 12h34
-A +A

Fièvre, toux, douleurs musculaires...

Chaque année, la grippe saisonnière cloue au lit une part non négligeable de la population.

Pour les personnes âgées ou malades, la grippe représente un véritable danger.

La vaccination anti-grippale reste l’arme numéro un pour s’en prémunir.

PUB

La grippe: une maladie répandue

Chaque année, 5 à 10% de la population mondiale contracte le virus de la grippe.

En période d’épidémie, jusqu’à 50% de la population d'un pays peut être touchée!

Selon les années et les caractéristiques du virus, la grippe est plus ou moins répandue et plus ou moins agressive. Heureusement, dans la plupart des cas, la grippe est sans conséquences graves.

Néanmoins, elle peut entraîner des risques sérieux pour une partie de la population, notamment les personnes âgées.

Dans nos pays, la grippe reste ainsi la première cause de mortalité par maladie infectieuse.
Il y a environ 1500 décès dûs à la grippe chaque année en Belgique.

 

Complications de la grippe, les vrais dangers

Mais qu'est-ce qui va faire la différence entre une grippe qui tue, et une autre qui passe en 7 à 10 jours, sans séquelles?

Essentiellement, ce sont les complications qui peuvent faire suite à la maladie elle-même. Ces complications de la grippe sont essentiellement liées aux surinfections bactériennes qui peuvent lui succéder.

Un système respiratoire qui vient de subir une grippe est abîmé, fatigué. Des bactéries peuvent donc s'y installer. On voit alors apparaître des infections, plus particulièrement dans les poumons (bronchites, pneumonies). Ce sont elles qui font en réalité le plus de victimes.

L'autre facteur principal de la gravité d'une grippe, c'est l'état de santé de la personne qui l'attrape:

  • En cas de maladie chronique, la grippe peut déclencher une aggravation brusque et dangereuse de la maladie (asthme ou diabète par exemple).
  • Chez les personnes fragiles, comme les personnes âgées ou les très jeunes enfants, la fatigue entraînée par la grippe est déjà difficile à supporter. L'organisme est donc très vulnérable. Les complications de la grippe sont plus fréquentes, et aussi plus dangereuses.


Les autres complications de la grippe :

Les complications bactériennes ne sont pas les seules, il existe également la grippe maligne qui frappe surtout les femmes enceintes, les bébés et les personnes obèses.

A noter que chez les femmes enceintes, la grippe est l’une des grandes causes de fausses couches.
C'est d'ailleurs pourquoi la vaccination contre la grippe est remboursée en Belgique pour les femmes enceintes.

Les autres complications possibles sont respiratoires, avec notamment la sinusite, la bronchite, la pneumonie, et l’otite chez l’enfant. Enfin, il existe des complications cardiovasculaires et neurologiques.

De manière générale, le virus affaiblit l’organisme et peut donc aggraver un état de santé déjà fragile.

La meilleure des préventions reste la vaccination, à renouveler chaque hiver si vous faites partie des personnes à risque:

. Personnes âgées de plus de 65 ans
. Personnes vivant en institution (hôpital, maison de repos, etc.)
. Patients souffrant de maladies chroniques
. Enfants (jusqu'à 18 ans) qui subissent un traitement au long cours à base d'aspirine.

 

Initialement publié par Julie Luong, journaliste santé le 14/01/2013 - 00h00 et mis à jour par Julie Luong, journaliste santé le 07/01/2013 - 12h34

Groupe d’expertise et d’information sur la grippe (GEIC), www.influenza.be, OMS et Institut Pasteur

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Grippe : avez-vous déjà pensé au vaccin ? Publié le 30/01/2017 - 12h07

Vous savez sûrement qu'il existe un vaccin contre la grippe, et qu'il est recommandé pour certaines personnes qui sont particulièrement à risque en cas de grippe. Mais en faites-vous partie ? Voici les groupes à risque.

Plus d'articles