Quels sont les signes d'une angine de poitrine ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/07/2017 - 10h54
-A +A

L’angine de poitrine (ou angor) n’est pas une maladie mais un symptôme. L’angine de poitrine désigne les symptômes ressentis lorsque la circulation sanguine dans les artères du cœur est diminuée, soit en cas d’artériosclérose ou d’athérosclérose, et que le cœur souffre. Explications.

PUB

Durcissement et épaississement des artères : les préalables à l’angine de poitrine

Tout commence avec l’artériosclérose, un durcissement des artères qui se fait progressivement avec l’âge. En effet, les artères vieillissent et perdent de leur élasticité. Parallèlement, se produit un épaississement plus ou moins important des artères, en relation avec une alimentation trop riche en graisses et en cholestérol. Ce phénomène appelé athérosclérose désigne un dépôt progressif sur les parois intérieures des artères, pouvant aller jusqu’à former des plaques d’athérome. Ces dépôts de graisses et ces plaques d’athérome contribuent à rétrécir les artères. En conséquence, la circulation sanguine se fait moins bien et certains organes mal alimentés peuvent en souffrir (c’est l’ischémie).

Et lorsque la circulation sanguine est ainsi diminuée et que le cœur souffre, on peut également ressentir une douleur ou une sensation thoracique, c’est l’angine de poitrine ou angor.

L'angine de poitrine indique que le coeur souffre

L'angine de poitrine est un symptôme qu'il ne faut pas négliger. Ces signes doivent vous amener à consulter votre médecin, afin de bénéficier le cas échéant d’un traitement visant à prévenir l’accident grave, l’infarctus du myocarde ou l’accident vasculaire cérébral, qui surviendrait dès lors qu’une plaque d’athérome se détacherait et irait bloquer une artère.

Quels sont les signes de l’angine de poitrine ?

Lorsque la circulation dans les artères est insuffisante, les cellules sont mal oxygénées et souffrent, ce qui se traduit par une angine de poitrine, c’est-à-dire une douleur ou un inconfort caractéristique.

Il s’agit plus précisément d’une douleur thoracique ou d’une sensation thoracique temporaire de type oppression située en arrière du sternum. Mais la douleur peut aussi se situer au niveau des épaules, le long du dos, au niveau du cou ou des mâchoires. Les patients décrivent plus souvent une sensation de malaise ou d’oppression qu’une douleur. Les symptômes de l'angine de poitrine peuvent être plus atypiques chez les personnes âgées et chez les femmes.

L’angine de poitrine survient classiquement lors d’un effort physique ou d’un stress affectif qui augmente la charge de travail du cœur et la demande en oxygène. La gêne dure quelques minutes et disparaît avec le repos. Certains sujets font une angine de poitrine de manière prévisible dès qu’elles dépassent un certain seuil de l’effort.

Souvent aussi, l’angine de poitrine s’aggrave lorsque l’on fait un effort après un repas. On note également une aggravation de l’angor par temps froid, venteux ou lors du passage d’une pièce chaude à une pièce froide. Une forte émotion pendant le repos ou un cauchemar sont aussi des situations qui peuvent déclencher un angor.

Attention toutefois, à côté de l’angine stable telle que décrite ci-dessus, il existe d’autres types d’angine de poitrine pouvant survenir au repos, sans lien avec l’effort physique ni le stress. Au moindre doute, il faut consulter.   

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 20/02/2012 - 14h28 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/07/2017 - 10h54

Encyclopédie médicale, Editions Larousse.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
L'angine de poitrine, c'est quoi exactement? Mis à jour le 20/09/2010 - 00h00

L' angine de poitrine fait partie des maladies coronariennes . Également appelée angor, l'angine de poitrine correspond à la douleur caractéristique de l'insuffisance de circulation du sang dans les artères . Explications.

La mort subite : et si on pouvait la prévoir ? Mis à jour le 31/10/2006 - 00h00

Par définition, la mort subite arrive par surprise. Pourtant, des cardiologues allemands suggèrent que cet évènement est le plus souvent précédé de symptômes annonciateurs typiques de l'angine de poitrine ( angor ) et facilement repérables. Dans ces...

Plus d'articles