Quelle est la « vraie » cause de l'ulcère ?

Mise à jour par journaliste santé le 06/10/2014 - 13h48
-A +A

PUB

Que penser du stress et de l’anxiété ?

Certaines personnes ont tendance à sécréter plus d’acides que d’autres ou des hormones susceptibles d’endommager la muqueuse. C’est ainsi que génétiquement, certains individus sont plus à risque d’ulcère.

Cela dit, il existe d’autres facteurs de risque de l’ulcère gastro-intestinal ou de majoration des symptômes :

  • La consommation régulière de médicaments anti-inflammatoires : aspirine, ibuprofène…
  • Le tabagisme, qui retarde aussi la guérison de l’ulcère.
  • L’alimentation, trop épicée ou trop grasse, l’excès de certaines boissons comme l’alcool, le café…
  • Le stress et l’anxiété enfin : contrairement à ce que l’on a pensé pendant longtemps, le stress n’est pas une cause majeure d’ulcère, mais seulement un facteur de risque.

En conclusion, l'ulcère est une maladie bactérienne, mais l’anxiété semble être un facteur aggravant. 

Comment soigne-t-on un ulcère ?

La guérison de l'ulcère est le plus souvent spontanée, mais avec un risque de récidives et de complications de type hémorragiques, voire plus grave, de péritonite (perforation de la paroi de l’estomac).

À défaut, le traitement de l’ulcère repose sur les antibiotiques, prescrits durant plusieurs semaines. En complément, la sécrétion acide de l’estomac est contrôlée par des médicaments antiacides.
Évidemment, la prise en charge de l’ulcère impose d’éliminer les facteurs aggravants, dont le stress, mais aussi les aliments acides et irritants, certains médicaments, le tabac, etc.

Initialement publié par journaliste santé le 23/12/2002 - 00h00 et mis à jour par journaliste santé le 06/10/2014 - 13h48

Psychosomatic Medicine, Renee D. Goodwin, Novembre/décembre 2002.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB