Quel symptôme pour quelle maladie?

Certaines maladies ou simples affections peuvent se traduire par un ou des symptômes spécifiques. Sauriez-vous les associer? Attribuer les bons symptômes à la bonne maladie peut rassurer s'il s'agit d'une affection bénigne ou permettre, dans le cas inverse, d'agir rapidement en consultant son médecin.

PUB
  • Question 1 sur 101) À quoi reconnaît-on une infection urinaire?
  • Question 2 sur 102) Comment différencier une grippe d'un rhume?
  • Question 3 sur 103) En cas d'allergie alimentaire, les symptômes se manifestent:
  • Question 4 sur 104) Quels sont les symptômes typiques de la migraine?
  • Question 5 sur 105) En plus du nez qui coule, le rhume se traduit par:
  • Question 6 sur 106) À quoi reconnaît-on une intoxication alimentaire?
  • Question 7 sur 107) Une allergie au pollen provoque:
  • Question 8 sur 108) Une sciatique se reconnaît à une douleur qui:
  • Question 9 sur 109) En cas d'arthrose, la douleur culmine:
  • Question 10 sur 1010) À quoi reconnaît-on la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)?
Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 14/06/2010 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 19/01/2011 - 08h56

Institut Moncey

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Sang dans les selles: quelles causes possibles ? Publié le 14/02/2017 - 16h09

La présence de sang dans les selles doit vous amener à consulter. Si la cause est souvent bénigne (hémorroïdes, constipation), il peut aussi s’agir du signe d’une maladie, parfois grave. Et attention, la quantité de sang présent dans les selles n’est...

Alzheimer : comment communiquer ? Mis à jour le 03/05/2005 - 00h00

La communication avec une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer est souvent difficile. Pourtant, elle est essentielle. Et même si le malade ne saisit pas la signification des mots, il est très sensible au climat affectif et au ton de la voix. C...

Mieux vaut prévenir Mis à jour le 03/02/2002 - 00h00

Un petit check-up tous les deux ans devrait permettre de prévenir ou en tout cas de prendre en charge rapidement tout une série d'affections et de placer le médecin de famille comme un véritable partenaire de la prévention.

Plus d'articles