Quel sport contre la scoliose ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/03/2016 - 17h01
-A +A

L'empilement d'osselets qui nous sert de colonne vertébrale hésite souvent sur la direction à prendre...
Et c'est la scoliose, une déviation de la colonne vers la gauche ou vers la droite.

Le sport peut alors lui servir de tuteur. A condition de bien choisir sa discipline !

PUB

La scoliose, c'est quoi ? Comment réagir ?

Les médecins utilisent le terme "scoliose" pour décrire les déviations latérales de la colonne vertébrale. Il s'agit d'une affection extrêmement fréquente au cours de la croissance puisqu'elle touche environ 7% de la population, surtout les filles !

Comment faut-il réagir en cas de scoliose ?

Tout dépend en somme du type de scoliose et de la gravité de la situation. Dans les cas les plus embêtants -mais aussi les plus rares- il arrive que la colonne vertébrale entame un véritable mouvement de torsion sur elle-même. Cela commence dans l'enfance et, à partir de la puberté, les vertèbres filent vers le côté en s'écartant parfois de l'horizontale au rythme de 1 degré par an.

A la longue, cette scoliose risque d'entraîner une usure discale, une insuffisance respiratoire et même la formation d'une bosse -gibbosité en langage médical- qui dessine une silhouette à la Quasimodo.

Scoliose en voie de disparition

Aujourd'hui, ces scolioses dites "scolioses vraies" ou "scolioses évolutives" sont en nette régression grâce notamment à une meilleure prise en charge sur le plan thérapeutique. On pose des corsets. Parfois on opère.

Bref, on empêche la colonne vertébrale de prendre des allures de Tour de Pise.

Le gros problème actuel serait plutôt celui des "attitudes scoliotiques" chez des enfants qui se tiennent de travers en raison d'un manque général de tonus musculaire. La solution consiste alors évidemment à faire du sport.

Oui, mais lequel ? Autrefois, on déconseillait toutes les disciplines dites asymétriques comme le tennis ou le hockey. A la place, on prônait le cyclisme ou la natation. Aujourd'hui, on dirait plutôt l'inverse.

Initialement publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 27/05/2003 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/03/2016 - 17h01
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Repérer et prendre en charge une scoliose chez l'adolescent Publié le 30/11/2015 - 16h24

La scoliose concerne près de 2% des adolescents, et est souvent sans gravité. Mais encore faut-il la reconnaître pour éliminer l'hypothèse d'une maladie sous-jacente, et prévenir les conséquences potentielles... Quels sont les signes de la scoliose ?...

Scoliose : quelles conséquences à l'âge adulte ? Publié le 22/09/2015 - 16h30

La scoliose désigne une déformation de la colonne vertébrale . Elle peut être acquise à l'âge adulte, par exemple en raison d'une tumeur ou d'un traumatisme. Sinon, elle se développe classiquement dans l'enfance, progresse durant l'adolescence et ent...

Le sport au secours des scolioses Publié le 12/06/2014 - 16h49

Les petites scolioses sont extrêmement fréquentes au cours de la croissance, surtout lors de la poussée pubertaire. On ne le sait pas forcément, mais le sport peut aider la colonne à retrouver une plus grande rectitude.

Plus d'articles