Que risquent les pieds du joggeur ?

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 19/09/2006 - 00h00
-A +A

PUB

Les traumatismes plantaires

Les lésions des ongles plantaires sont assez fréquentes et peuvent provoquer de petites hémorragies, généralement sans gravité ni douleur.
Les ampoules plantaires sont particulièrement gênantes. On peut les prévenir en utilisant des chaussures parfaitement adaptées à la course et aux pieds du joggeur. Il existe également des produits dont l'application régulière peut renforcer la peau.
Le pseudo-chromydrose correspond à un hématome sous la peau au niveau du talon. Dû à des microtraumatismes, il s'observe aussi dans d'autres activités sportives comme le basket.
Des purpuras peuvent aussi survenir. Ce sont de petites hémorragies cutanées qui se manifestent par l'apparition de taches rouges sur la peau.

Les allergies

Les allergies cutanées sont favorisées par la course à pieds, notamment les eczémas de contact liés à la sensibilisation aux colles utilisées dans la fabrication des chaussures.
Le joggeur peut aussi se sensibiliser aux produits utilisés pour le soin de ses pieds.
Il existe également un risque, rare, d'urticaire physique d'effort. En prévention, on conseille surtout de ne pas manger dans les heures qui précèdent l'effort car cette allergie peut se croiser avec une allergie alimentaire.

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 19/09/2006 - 00h00 Mailler-Savage E.A. et coll., J. Am. Acad. Dermatol., 55 : 290-301, 2006.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB