Que faire des médicaments non utilisés ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/04/2015 - 16h28
-A +A

Vous avez été malade et vous avez dû prendre des médicaments. Mais vous êtes guéri(e) désormais… Que devez-vous faire des comprimés et autres médicaments qui vous restent ?

PUB

Jeter des médicaments ? Jamais !

« Les médicaments non utilisés ainsi que ceux qui sont périmés n’ont plus leur place dans votre armoire à pharmacie », précise d’emblée Ann Eeckhout de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS). Les utiliser peut en effet être nocif pour la santé. Une chose est sûre : vous devez vous en débarrasser, mais pas en les jetant à la poubelle ! Pour votre propre sécurité et celle des personnes susceptibles d’être mises en contact avec ces produits, vous ne pouvez pas jeter aux ordures les médicaments non utilisés et ceux qui sont périmés. Mais que faire alors ? « C’est très simple », répond Ann Eeckhout, « vous les ramenez chez votre pharmacien ! »

Ramener ses médicaments à la pharmacie ? Oui, mais sous certaines conditions

« Le pharmacien collecte les médicaments ramenés à son officine dans de petits conteneurs spécialement conçus à cet effet. Ceux-ci sont récupérés par les grossistes, qui se chargent ensuite de les détruire », explique Ann Eeckhout. Ramener vos médicaments ne vous coûte rien. Cette opération est entièrement financée par les firmes pharmaceutiques, les grossistes-distributeurs et les pharmaciens. Attention, le pharmacien ne reprend pas tout et n’importe quoi !

Le pharmacien reprend les médicaments débarrassés de leur boîte et de leur notice :

  • Pilules, suppositoires et gélules non utilisés dans leur blister.
  • Restes de pommade dans leur tube.
  • Restes de sirop et de médicaments liquides (gouttes pour le nez et les oreilles) dans leur flacon.
  • Restes de sprays et d’aérosols.

Le pharmacien ne reprend pas :

  • Les emballages de médicaments vides : les flacons en verre vides (à jeter dans la bulle à verre), les emballages à alvéoles et en plastique (à jeter avec les ordures ménagères), les notices en papier et les boîtes en carton (à jeter lors de la collecte du papier).
  • Les produits qui ne sont pas des médicaments : aliments diététiques et pour bébés, préparations vitaminées et produits à base de plantes (à jeter avec les ordures ménagères).

Initialement publié par Emily Nazionale, journaliste santé le 24/02/2014 - 10h14 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/04/2015 - 16h28

Interview de Ann Eeckhout, porte-parole de l’AFMPS, Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Votre pharmacien travaille-t-il pour vous? Mis à jour le 18/05/2009 - 00h00

Le pharmacien est un important spécialiste santé, chez qui nous avons l'habitude d'aller pour des bobos ou des maladies plus sérieuses. Mais profitez-vous vraiment de tout ce que votre pharmacien peut vous offrir?

Prendre des médicaments… mais pas trop ! Publié le 27/04/2015 - 09h17

Bien sûr que les médicaments sont bons pour nous ; ils sont destinés à nous soigner. Mais ces substances peuvent aussi entraîner des problèmes, parfois graves. Effets secondaires, interactions indésirables, beaucoup de risques deviennent importants q...

Plus d'articles