Quand le cancer du sein affecte la sexualité

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/10/2016 - 09h45
-A +A

Les trois quarts des femmes atteintes d'un cancer du sein rencontrent des problèmes dans leur vie sexuelle. Quelles en sont les causes ? Existe-t-il des solutions ? Explications.

PUB

Cancer du sein : près de 8 patientes sur 10 concernées par des problèmes sexuels

C'est un fait peu connu, et pourtant : environ 76 % des femmes souffrant d'un cancer du sein rencontrent des problèmes d'ordre sexuel. C'est du moins ce qui ressort d'une étude américaine menée entre novembre 2008 et mai 2009 auprès de plus de 500 patientes (1). Or, les troubles sexuels ont un impact certain et néfaste sur la qualité de vie, le moral des patientes, voire leur vie de couple.
Mais qu'entend-t-on par problèmes sexuels ? "Les femmes atteintes de cancer souffrent souvent d'une baisse du désir sexuel, pendant et jusqu'à 3 mois après la fin des traitements, explique Chloé Vanhorick, psychologue à la Clinique du sein de l'hôpital Saint-Jean, à Bruxelles. D'un point de vue physiologique, elles sont fréquemment atteintes de sècheresse vaginale ; les relations intimes deviennent inconfortables, voire carrément douloureuses." Si elles n'y prennent garde, ce manque de lubrification peut dégénérer en vaginisme, une contraction du vagin tellement forte qu'elle rend tout rapport sexuel impossible. 

 

Les traitements anti-cancer en cause dans les troubles sexuels

Chaque année en Belgique, on dénombre un peu plus de 10 000 nouveaux cas de cancer du sein. Bien entendu, le diagnostic d'une telle pathologie entraîne chez la patiente toute une série de pensées négatives : peur de la mort, angoisses quant à l'avenir, perception altérée de son corps et de sa féminité, a fortiori en cas de mammectomie (ablation du sein)... Pas idéal pour se sentir sexuellement attirante et disponible ! Pourtant, dans la majorité des cas, ce ne sont pas ces aspects psychologiques, mais simplement les traitements anti-cancer qui sont en cause. "Outre la grande fatigue qu'ils entraînent, la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie et surtout les traitements hormonaux perturbent grandement l'organisme et affectent l'humidité naturelle du vagin." Sans oublier l'âge de la patiente, l'histoire de son couple ou encore son environnement culturel et/ou religieux, autant de facteurs qui peuvent influencer négativement son rapport à la sexualité.

Initialement publié par Candice Leblanc, journaliste santé le 04/01/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/10/2016 - 09h45

(1) S.B. Goldfarb et al., Effect of sexual dysfonction on quality of life in women with breast cancer. Résultats rendus publiques en décembre 2009 lors du 32e Symposium annuel sur le cancer du sein à San Antonio (USA)

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les troubles de la sexualité féminine Mis à jour le 08/01/2002 - 00h00

Un certain nombre de troubles de la sexualité féminine concernent des problèmes physiques (douleurs, malformations...). Cependant, les blocages qui entravent l'épanouissement personnel et une vie sexuelle équilibrée sont le plus souvent de nature psy...

Plus d'articles