Quand l'argent nous incite à nous améliorer

Publié par Dr Catherine Solano le 20/01/2009 - 00h00
-A +A

Gagner de l'argent est une motivation suffisante pour que des milliers de personnes aillent chaque jour travailler à des postes qui ne sont pas forcément passionnants. Et si on pouvait l'utiliser aussi pour inciter à des comportements favorables pour la santé?

PUB

L'argent est une motivation positive


Dans le Quotidien du médecin, on rapportait l'expérience personnelle d'un médecin aussi mère de famille (1): 'Il y a deux ans, expliquait-elle, pour que mes enfants mangent davantage de fruits et légumes, je leur ai promis 10 centimes d'euro par portion consommée. J'ai compris que j'avais gagné quand mon fils de 8 ans m'a demandé s'il aurait un euro en en mangeant 10 par jour. Au bout de 2 mois, j'ai arrêté de payer, mais les comportements avaient changé de façon irrémédiable. À la maison, les petits-déjeuners sont maintenant à base de pain complet, de porridge et de fruits et les dîners à base de légumes sautés…'

Dans le même esprit, au Royaume-Uni, le National Health Service (NHS, service de santé britannique) vient de lancer une expérimentation en Écosse: rémunérer à 16 euros par semaine pendant 3 mois les fumeurs qui arrêtent de fumer. Cette étude va coûter 630 000 euros sur 3 ans. Mais elle sera peut-être rentable à long terme pour le NHS si ces fumeurs améliorent leur santé. Une étude similaire a déjà été couronnée de succès: elle incitait les femmes enceintes à ne plus fumer.

D'autres études ont été réalisées en octroyant une rémunération tous les mois à des adolescentes pour qu'elles ne soient pas enceintes…

L'argent cultive les motivations


En Europe, le procédé choque plus que dans les pays anglo-saxons où l'efficacité de l'intervention prime. Nous avons parfois peur que les comportements rémunérés soient vus comme contraignants justement parce qu'on est payé pour les adopter. Et nous continuons à penser qu'il vaut mieux trouver la motivation en soi-même.
On peut voir les choses ainsi, mais l'on peut aussi se dire que cet enfant va prendre goût à être un bon élève et que l'investissement sera alors intéressant! De même que les enfants du médecin cité précédemment ont pris goût aux fruits et légumes. L'argent peut parfois être un petit coup de pouce à une motivation un peu faible.
Il faut cependant une motivation personnelle pour prendre le relais. Cette maman n'avait pas l'intention de verser une pension à vie à ses enfants pour manger des fruits et légumes et le NHS prévoit de payer 16 euros par semaine aux fumeurs repentis pendant 3 mois seulement. Par la suite, chacun doit prendre le relais par une motivation et/ou un plaisir personnel.

Si aucun élément positif n'apparaît à la personne rémunérée, il est évident qu'elle n'intégrera pas à long terme le changement dans son comportement.

Le problème, c'est aussi qu'il faut un sponsor, quelqu'un qui estime gagner quelque chose en investissant de l'argent sur ce changement. Pour le système de santé, gagner un non-fumeur est rentable, éviter une grossesse adolescente aussi. Pour des parents, améliorer la santé, les études de leurs enfants est souvent une priorité.

Publié par Dr Catherine Solano le 20/01/2009 - 00h00 (1) Témoignage paru dans le BMJ du 15 septembre 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Obésité: une question d'argent? Mis à jour le 04/03/2008 - 00h00

Les chiffres l'attestent: l'obésité et les maladies chroniques qui y sont souvent associées frappent plus souvent les milieux socio-économiquement défavorisés. Tentatives d'explication du phénomène.

Motivation : quand les autres nous font bouger Publié le 07/11/2016 - 10h25

Trouver la motivation pour effectuer régulièrement une activité physique , c’est l’une des meilleures choses que l’on puisse faire pour sa santé. Votre entourage peut vous aider, mais pas forcément comme vous le pensez !

Psycho : c'est plus cher, donc c'est mieux ! Mis à jour le 21/03/2006 - 00h00

Vous pouvez aimer faire une bonne affaire, payer très peu cher un article de grande qualité. Mais vous pouvez aussi être influencé par un prix élevé et imaginer, à tort ou à raison, qu'il s'agit de haute qualité !

Une obligation peut aussi devenir un plaisir! Mis à jour le 19/08/2008 - 00h00

Il faut faire ceci, je dois faire cela... Ces phrases sont habituelles dans notre dialogue intérieur. Une manière de nous mettre la pression, parfois efficace, mais souvent aussi étouffante. Ce sont ces devoirs qui font que notre vie nous paraît parf...

Plus d'articles