Qu'est-ce qu'une personnalité obsessionnelle compulsive?

Mise à jour par Dr Catherine Solano le 22/07/2011 - 18h18
-A +A

Parmi les dix troubles de la personnalité, on compte la personnalité obsessionnelle compulsive. Elle concerne environ 1 % de la population générale et 3 à 10 % des personnes qui consultent en psychiatrie.

PUB

Le compulsif obsessionnel

Voici le portrait de Philippe qui a une personnalité d'obsessionnel compulsif. Philippe est perfectionniste, et ce qui pourrait être une qualité est chez lui un énorme défaut. Au lieu de le faire apprécier dans son travail, il énerve tout le monde. Il faut que tout soit parfait, et du coup, il passe 5 fois plus de temps sur un dossier que ses collègues. Pire encore, il voudrait imposer ce perfectionnisme aux personnes de son équipe qui sont, elles, beaucoup plus efficaces que lui.Philippe  est attaché à ses habitudes et si quelqu'un propose de modifier quelque chose à l'organisation du travail, il refuse et s'accroche aux vieilles habitudes. D'après lui, il y a une bonne manière de faire les choses (la sienne) et tout le monde devrait suivre son exemple. Et comme il est aussi têtu que rigide, personne n'a envie de lui dans son équipe! Cela dit, Philippe est toujours très fidèle à sa parole et quand il a promis quelque chose, il tient toujours sa promesse, quel qu'en soit le prix pour lui. Malheureusement, Philippe donne des leçons de morale à tout le monde, y compris dans sa famille avec qui il a des relations très difficiles, et dont il n'est pas proche affectivement. Il n'a pas vraiment d'amis car il passe tout son temps en organisation de détails et cela passe avant les échanges amicaux. Et pour couronner le tout, Philippe, qui ne jette rien, est plutôt économe, voire avare. Il a d'ailleurs tendance à être collectionneur. Vous comprenez pourquoi, à 42 ans, il est célibataire….

Pour parler de personnalité obsessionnelle compulsive, il faut au moins 4 des critères suivants (d'après le DSM4, manuel de classification des troubles mentaux):

  • L'individu est préoccupé par des détails, des règles, l'organisation, et il en perd de vue le but de son activité.
  • Il peut être amené à ne pas finir une tâche car il se perd dans l'organisation de celle-ci.
  • Il s'implique énormément dans son travail aux dépens de ses loisirs et des relations humaines, et des impératifs économiques ne suffisent pas à expliquer cet investissement massif dans son travail.
  • Il est très rigide, scrupuleux sur les questions de valeur, de morale, même si cela n'est pas sous-tendu par une éthique particulière ou une foi religieuse.
  • Il lui est très difficile de déléguer des tâches ou même de travailler en équipe, car il voudrait que tout le monde travaille à sa manière.
  • Il a du mal à jeter des objets, même sans valeur marchande ou sentimentale.
  • Il est rigide et têtu.
  • Il est plutôt avare et a tendance à économiser l'argent car il anticipe des difficultés futures.

Initialement publié par Dr Catherine Solano le 05/05/2008 - 02h00 et mis à jour par Dr Catherine Solano le 22/07/2011 - 18h18
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Fracture du col du fémur ? Oui, aux protecteurs de hanche ! Mis à jour le 15/10/2002 - 00h00

Les protecteurs de hanches sont des épaisseurs de mousse ou des coques placées dans une culotte spéciale, de facon à protéger l'extrémité supérieure du fémur lors des chutes. Ce concept, qui de prime abord peu laisser dubitatif, est en réalité d'une...

La revanche du pied Mis à jour le 15/06/2004 - 00h00

Le pied a la réputation d'être bête et de sentir mauvais. On le considère comme la partie la moins noble de notre organisme. Quel manque de tact!

Le coma, c’est quoi exactement ? Publié le 12/03/2014 - 10h29

« Il est dans le coma ». Quand on entend cette phrase, on pense que cette personne se trouve dans un état grave, sans trop savoir au juste ce qu’il en est, et ce que l’on peut espérer. Voici des explications sur le coma , précisions qui nous sont don...

Les os: quelles options en cas de fracture? Mis à jour le 30/01/2007 - 00h00

Les fractures des os ne sont pas rares en sport. Plusieurs opérations thérapeutiques sont possibles: parfois on plâtre, parfois on procède par chirurgie invasive avec pose de broches et de vis. Explications.

Plus d'articles