Qu'est-ce qu'une compulsion?

Mise à jour par Dr Catherine Solano le 30/05/2011 - 11h16
-A +A

Le terme compulsion est actuellement très utilisé. Mais que signifie-t-il exactement? "Contrainte", telle est la signification du mot latin compulsio à l'origine du mot francais. La personne victime de compulsion se sent donc sous contrainte.

PUB

Comment définir la compulsion?

Une compulsion est un acte mental ou un comportement répétitif dont le but est le plus souvent de faire diminuer l'anxiété généralement liée à une idée obsédante. Une compulsion peut donc être invisible lorsqu'il s'agit d'un acte mental comme chez Jeanne. Elle doit plusieurs fois par jour compter de 1 à 100, et de 3 en 3. 1, 4, 7, 10…. Elle passe au moins une heure par jour, parfois plus, à compter ainsi. Elle ne peut pas s'en empêcher, s'y sent obligée et ressent l'idée de se soustraire à cette obligation comme inenvisageable. Pourtant, Jeanne n'est pas folle. Elle sait que c'est idiot, inutile, mais elle ne parvient pas à s'empêcher de compter. Alain, lui, se lave les mains 30 à 50 fois par jour pour se garder des microbes et des maladies. Ses mains sont abîmées par cette pratique, mais il ne peut s'en empêcher sous peine de ressentir de terribles angoisses. Les compulsions peuvent ainsi être très diverses: ranger d'une manière outrancière, ramasser tout ce qui traîne et ne jamais rien jeter (ce qui revient à accumuler des montagnes d'objets inutiles), vérifier que le gaz est fermé, que la porte est verrouillée de manière totalement exagérée et répétée… On y relie aussi les comportements relevant de la dépendance: manger de manière compulsive (boulimie), jouer (casino, loto…), consommer une drogue (tabac, alcool, cannabis, héroïne, cocaïne…), dépenser son argent pour acheter dans les magasins sans pouvoir se limiter ou encore avoir des relations sexuelles de manière compulsive… La compulsion n'entraîne pas de plaisir, mais plutôt une diminution des tensions internes ou de l'angoisse. Cette baisse de l'anxiété n'est que très passagère, et c'est bien ce qui produit la répétition à l'infini.

Comment soigner la compulsion?

La compulsion est un symptôme, pas une maladie. On ne soigne pas cette compulsion, mais ce qui la sous-tend. Il ne sert à rien de chercher à raisonner une personne pour qu'elle arrête ses compulsions, elle est tout à fait consciente de son problème et si elle pouvait s'en débarrasser seule, elle le ferait immédiatement. La première approche thérapeutique est chimique. En effet, il semblerait que certaines personnes présentent une anomalie de fonctionnement dans la confiance en leurs actes. Le fait de se laver les mains pour éliminer les microbes est un acte naturel qui vous fait penser, une fois réalisé, que vous avez les mains propres. Idem quand vous fermez une porte à clef, vous savez aussitôt que ca y est, votre porte est fermée. Dans le cas des compulsions, c'est comme si cette certitude n'existait pas. La personne a beau savoir qu'elle a bien fermé la porte, qu'elle s'est lavé les mains, une partie d'elle en doute. Quelque chose se grippe dans la certitude d'avoir réalisé ses propres actes. Certains antidépresseurs peuvent alors soulager considérablement les personnes présentant ces compulsions, même si ce n'est malheureusement pas le cas pour toutes. Une autre approche est plus psychothérapeutique. Elle prend en compte l'angoisse sous-jacente qui s'exprime par des idées obsédantes et que les compulsions tentent de contenir. On considère alors qu'il faut travailler à réduire l'anxiété, seule solution pour réduire les compulsions. Dans ce cas, l'anxiété mise en avant n'est généralement pas l'anxiété de fond. Alain qui craint les microbes n'aura pas à travailler sur sa peur des microbes, mais sur la peur de la mort et de l'abandon… Il semble naturel de penser qu'aujourd'hui, les deux approches sont bien sûr complémentaires. Prendre un médicament efficace peut se concilier avec une thérapie, qu'elle soit comportementale, humaniste ou d'inspiration analytique…

Initialement publié par Dr Catherine Solano le 04/08/2008 - 02h00 et mis à jour par Dr Catherine Solano le 30/05/2011 - 11h16
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les 5 maladies mentales les plus connues Publié le 09/10/2012 - 15h27

Les cinq maladies mentales les plus connues sont les suivantes: schizophrénie, trouble bipolaire ou psychose maniacodépressive, dépression sévère et persistante, troubles de personnalité limite ou borderline et trouble obsessionnel-compulsif ou TOC....

La bigorexie, ou la dépendance au sport Publié le 31/10/2011 - 16h30

La bigorexie est le nom parfois donné, erronément, à une conduite addictive liée au sport . Une personne qui en souffre affirme ne plus pouvoir se passer de sport , et se sentir mal si elle est obligée de ne pas pratiquer.

Interview : 25 ans de diabète, double transplantation Mis à jour le 21/10/2003 - 00h00

Diabétique durant 25 ans, Alain Dorléans a ensuite bénéficié d'une double transplantation rein-pancréas. Basé sur son histoire personnelle, il a créé un site Internet afin d'informer et d'aider d'autres patients diabétiques à travers son expérience.

Plus d'articles