Protéines végétales : les alternatives aux légumineuses

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/09/2017 - 11h05
-A +A

Les protéines animales sont « out » en ce moment. Trop gourmandes en ressources environnementales, souvent impliquées dans de la cruauté envers les animaux… de plus en plus de gens essaient, au moins, de limiter la viande. L’alternative logique, ce sont les légumineuses. Mais savez-vous qu’il y a encore d’autres solutions ?

PUB

Ni viande, ni légumineuses ?

Tous les végétariens ne sont pas obligés d’être fans de lentilles ou de pois chiches, après tout ! Vous pouvez faire le plein de protéines végétales sans passer par la case légumineuses. Attention cependant, les végétaux les plus riches en protéines sont généralement consommées en petites quantités. Il faut donc en introduire à toutes les occasions possibles. Pour rappel, un(e) adulte a besoin de 0,8g de protéines par kilo – il faut donc 48 grammes de protéines pures par jour pour une personne qui pèse 70 kilos.

Les végétaux les plus riches en protéines

  • Les algues sont très riches en protéines complètes – jusqu’à 40% de protéines pour les algues rouges. On peut citer notamment la spiruline, qui n’a pas très bon goût mais est aujourd’hui facile à trouver sous forme de compléments alimentaires. Elle est très riche en protéines, contient aussi du calcium, et selon certaines études elle a d’autres effets positifs pour la santé, notamment sur le cholestérol. Parlons aussi de la nori, qui est connue pour entourer les makis, offre aussi beaucoup de protéines, et elle est riche en calcium et en vitamines.
  • Le soja est une légumineuse, mais ne contient pas beaucoup de glucides et offre 36% de protéines. Une grande partie des substituts de viande que l’on trouve sur le marché est faite à base de protéines de soja, mais il est possible d’en acheter « brutes » pour faire ses propres préparations.
  • Les noix sont toutes riches en protéines, entre 10 et 20% selon les variétés. Certes, elles contiennent aussi des lipides, mais il ne faut pas les négliger pour autant.
  • Les graines de chia, arrivées sur le marché il y a quelques années, sont composées à 20% de protéines.   
  • Le son d’avoine en contient 13%.
     

Les légumes, eux proposent entre 1 et 3% de protéines. Ce n’est pas beaucoup, mais compte tenu de la grande quantité de légumes que l’on consomme chaque jour, ce n’est pas rien non plus.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/09/2017 - 11h05

Magali Walkowicz, "Solutions végétariennes - low carb", éd. La Plage

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Soja : faut-il en manger ? Mis à jour le 27/04/2015 - 17h24

Sauf si l’on est végétarien ou fan de la cuisine asiatique, on ne mange pas souvent du soja. Cette légumineuse qui se décline en de nombreux produits jouit d’une image d’aliment bon pour la santé, mais pas pour tout le monde. Qu’en est-il vraiment ?...

Algues : les légumes de la mer Mis à jour le 07/11/2006 - 00h00

Les trésors que recèle la mer sont encore loin d'être bien connus. Essentielles pour l'écologie planétaire, les algues marines constituent aussi des aliments très intéressants pour la santé. Des bienfaits que les Asiatiques ont bien compris depuis de...

Les algues : les légumes de la mer... Mis à jour le 09/11/2004 - 00h00

Les algues concentrent tous les nutriments qui font la richesse du milieu aquatique. Ces légumes pas comme les autres ont donc d'indéniables qualités nutritionnelles.

Le soja, la petite graine qui monte Mis à jour le 28/10/2003 - 00h00

Le soja et ses dérivés se font tout doucement une place au soleil dans notre alimentation. Tout bénéfice pour celles et ceux qui veulent contrôler leur cholestérol ou qui cherchent une alternative au lait de vache.

Plus d'articles