• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Protégez vos yeux

Protégez vos yeux

Durant les mois froids, les sports d'intérieur ont la cote mais ils ne sont pas sans risque. Si l'on parle souvent d'élongations, de fractures ou autres bosses, on a plutôt tendance à négliger la protection des yeux.

Or, les traumatismes oculaires sont fréquents et ce sont plus souvent les enfants et les adolescents qui en sont les victimes. Les sports les plus à risques sont les sports de combat mais aussi les sports qui exigent l'usage de balles, de raquettes et autres battes. Il ne faut pas négliger non plus les sports de contact comme le mini football ou le basket-ball. L'oeil peut être atteint à plusieurs niveaux.

Les paupières

Les paupières sont surtout victimes de plaies avec perte ou non de substance. Quelle que soit leur gravité apparente, il faudra toujours veiller à un examen minutieux par un médecin, même si le saignement s'est arrêté sans une lourde intervention. Le médecin recherchera particulièrement une lésion du cartilage qui forme la paupière et qui porte le nom (malheureux parce que ce mot désigne aussi un os du pied*) de tarse. En cas de plaie assez large, il ne faut pas s'étonner que le médecin chargé du premier examen ne pratique pas une suture de la plaie. Sans l'avis d'un ophtalmologue, il y a un risque que la suture provoque une traction sur l'oeil avec comme fâcheuse conséquence une asymétrie qui empêcherait la paupière de se refermer correctement par la suite. Les plaies minimes seront en revanche suturées sur place. Outre les plaies, les contusions sont beaucoup plus fréquentes. Elles entraînent généralement des ecchymoses et/ou des hématomes des paupières. Si "l'oeil au beurre noir" fait sourire, il n'en reste pas moins qu'il peut être dangereux pour l'oeil lui-même. Un hématome trop important peut venir empêcher une fermeture de la paupière avec comme conséquence une sécheresse du globe oculaire. Pour éviter cela, il faudra appliquer sur l'oeil un gel de larmes artificielles. Une fois encore, la mobilité du globe oculaire devra être évaluée par un médecin, voire par un ophtalmologue. Le médecin recherchera aussi au cours de son examen une fracture éventuelle des os formant l'orbite.

Les yeux

Il faudra à cette occasion aussi vérifier que les yeux n'ont pas été atteints. Habituellement, ce sont les sports se jouant avec des balles qui sont responsables de telles lésions mais ils sont tous potentiellement responsables. Une baisse instantanée et violente de l'acuité visuelle constitue une urgence médicale. Ce signe constitue une alerte que l'oeil est en danger! Par ailleurs, certaines plaintes doivent inciter à consulter un spécialiste sans tarder:

  • douleur importante
  • diplopie (vision double)
  • troubles visuels…

Plus rares mais tout aussi sérieuses, les plaies oculaires se caractérisent par une douleur importante, un larmoiement, une crainte de la lumière (photophobie),…

Tout cela pour dire, que comme les genoux, les coudes, le crâne et les autres parties du corps, nos yeux méritent qu'on les protège. Il existe aujourd'hui dans tous les magasins spécialisés des lunettes adaptées à chaque âge et presque à chaque sport…

* Le tarse est aussi l'ensemble des os formant le squelette postérieur du pied formant la jonction entre la cheville et les doigts de pied (métatarse)

 

Mis à jour par journaliste santé, Marion Garteiser le 18/04/2011
Créé initialement par le 07/01/2003

Sources : Guide des urgences de médecine du sport, édition Olympic Health Foundation

Cet article fait partie du dossier Mes yeux j’y tiens, et j’en prends soin…

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Protéger sa vue

  • Les yeux peuvent subir les conséquences d'agressions venant du milieu extérieur ou de l'intérieur de l'organisme, ...
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services