Les promesses de la télémédecine

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/06/2016 - 16h21
-A +A

Connaissez-vous la télémédecine ? Pratiquer la médecine à distance, c’est déjà d’actualité. Faites connaissance pour vous faire une opinion…

PUB

Télémédecine : une question de distance

Par définition, la télémédecine, c’est la médecine de loin. Le Conseil Européen des Ordres des médecins a récemment précisé la notion en la définissant comme « une des formes de l’exercice de la médecine qui utilise, au bénéfice du patient, les technologies de l’information et de la communication ».

Pour les patients, concrètement, cela peut se manifester de différentes manières :

  • En complément de la médecine « tout court », comme le font déjà depuis très longtemps de nombreux médecins : répondre à une question par téléphone, échanger des mails pour clarifier l’usage d’un médicament, etc.
  • Des téléconsultations, par téléphone ou par Skype.
  • La télésurveillance, c’est-à-dire le suivi par le médecin de données de santé comme les résultats d’une prise de sang, de la mesure de la glycémie au long de la journée, etc.
  • La téléexpertise : quand un médecin fait appel à un collègue plus pointu que lui par téléphone pour avoir un avis sur un traitement ou un diagnostic.
  • La téléassistance : quand un chirurgien opère par l’intermédiaire d’un robot un patient qui ne se situe pas « sous ses mains » mais parfois à des milliers de kilomètres de distance.

Toutes ces modalités ont en commun que le médecin soigne sans être en contact physique avec son patient. Cela vous semble peut-être contre-intuitif : soigner quelqu’un, n’est-ce pas avant tout se trouver face à lui et l’examiner ? Pourtant, nombreux sont ceux qui pensent que la télémédecine jouera un rôle capital dans les soins du futur.

 

Télémédecine : une efficacité imparable

Prenons le diabète en exemple, c’est une pathologie qui se prête particulièrement bien à un suivi à distance. Rien de plus facile pour les patients que de faire parvenir à leur médecin les chiffres de leur glycémie, qu’ils mesurent plusieurs fois par jour. Et pour le médecin, jeter un œil aux courbes pour vérifier que tout se passe bien, puis le confirmer au patient par téléphone, c’est l’affaire de quelques minutes, voire quelques secondes. Bien sûr, si les chiffres ne sont pas bons, il faudra un peu plus longtemps, mais dans l’ensemble, le médecin gagne du temps et peut donc traiter beaucoup plus de patients.

Dans d’autres domaines, la télémédecine permet surtout de mettre le savoir-faire d’un spécialiste très pointu à la disposition de patients plus nombreux, puisqu’il s’affranchit des distances géographiques. On peut ainsi soumettre une IRM dont le résultat n’est pas clair pour les médecins traitants à un spécialiste de la pathologie qui a une plus grande expérience.

 

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/06/2016 - 16h21 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/06/2016 - 16h21

Déclaration du Conseil Européen des Ordres des Médecins sur la télémédecine

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Que savez-vous des médecines douces? Mis à jour le 22/03/2012 - 17h08

De nombreuses personnes recourent à des médecines douces , également dites complémentaires , en prévention de certaines affections, mais aussi pour soulager les symptômes et les conséquences de certaines maladies. Homéopathie, sophrologie, réflexolog...

Homéopathie: les principes Publié le 30/10/2012 - 11h50

Honnie par certains, adulée par d'autres, l' homéopathie est probablement la médecine parallèle qui a fait couler le plus d'encre. Pourtant, ses détracteurs comme ses utilisateurs ne connaissent pas forcément ses principes . Voici quelques informatio...

L'homéopathie : inefficace contre l'asthme Mis à jour le 18/03/2002 - 00h00

Les granulés homéopathiques utilisés dans le traitement de l' asthme ne sont pas efficaces. Une étude réalisée sur des patients allergiques aux acariens, n'a pu déceler aucun bénéfice lié au traitement. Des résultats qui sans mettre en cause l'ensemb...

Plus d'articles