Présentez-vous un trouble panique?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 20/04/2009 - 00h00
-A +A

La peur peut nous angoisser et nous faire paniquer. C'est que la peur déclenche brutalement des manifestations physiques, elles-mêmes angoissantes, mais qui sont normalement très utiles pour préparer notre organisme à faire face à un danger. Mais parfois, la peur n'est pas justifiée, le raisonnement est erroné, se traduisant par une attaque de panique.

PUB

Vos peurs et vos réactions correspondent-elles à un trouble panique?


Le diagnostic de l'attaque de panique est porté lorsque durant une situation bien précise et limitée dans le temps, au moins 4 des symptômes suivants se manifestent de façon brutale, atteignant leur maximum en moins de 10 minutes:

- Palpitations cardiaques.
- Oppression respiratoire, sensation de souffle coupé, impression d'étouffement.
- Crise de transpiration.
- Tremblements ou secousses musculaires.
- Sensation de vertige, impression d'évanouissement.
- Sensation de tête vide, cotonneuse.
- Sentiment d'irréalité, de dépersonnalisation (être détaché de soi).
- Nausées.
- Douleurs au ventre.
- Picotements des extrémités, sensation d'engourdissement.
- Peur d'une crise cardiaque ou d'étouffer.
- Peur de mourir
- Peur de perdre le contrôle de soi, de devenir fou.

Que se passe-t-il?


"L'attaque de panique correspond à une suite de raisonnements logiques, mais qui reposent sur une interprétation erronée des réactions physiques déclenchées par la peur", précise Christophe André*. Chaque interprétation étant fausse, elle amplifie l'angoisse, ce qui renforce l'intensité des réactions physiques. C'est un cercle vicieux qui s'installe à l'origine du trouble panique.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 20/04/2009 - 00h00 "Le guide de psychologie de la vie quotidienne", sous la direction de Christophe André, Editions Odile Jacob.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Une mauvaise respiration peut déclencher une phobie Mis à jour le 25/02/2015 - 16h34

Nos émotions ont une action sur notre respiration . Détendus, nous respirons lentement et tranquillement. Stressés, notre respiration s’accélère et se fait plus superficielle. En sens inverse, notre manière de respirer influence nos émotions. Nous po...

Crise de panique : une hypoxie passagère Mis à jour le 15/11/2005 - 00h00

La crise de panique est une fausse alarme. Le corps réagit de facon exagérée, comme s'il y avait danger. Cette réaction disproportionnée entraîne de nombreux symptômes à dominantes respiratoires et tensionnelles.

Votre enfant angoisse, comment réagir? Publié le 29/05/2012 - 15h44

Depuis sa naissance, l’enfant est régulièrement confronté à des sources d’inquiétude. Peur d'être abandonné, de décevoir…. En comprenant cette angoisse et en le rassurant, les parents peuvent aider l’enfant à traverser ces peurs.

Phobie, ou la peur de la peur... Publié le 23/04/2012 - 15h01

Une phobie est une peur anormale, exagérée. Elle est disproportionnée, violente par rapport à ce qui la déclenche. Et puis, cette peur s'aggrave au lieu de s'adapter aux événements que vous êtes en train de vivre. De plus, cette peur a tendance à dev...

Plus d'articles