Presbytie : conseils et astuces pour bien vivre avec

Mise à jour par Magalie Le Bihan, pharmacienne le 24/11/2016 - 11h35
-A +A

Ça y est, le diagnostic est posé : vous êtes presbyte… Après avoir consulté l’ophtalmologiste pour déterminer la puissance de la correction et le type de verres qu’il vous faut, et d’avoir choisi votre monture chez l’opticien, vous allez devoir apprendre à vivre avec ce problème de vue au quotidien. N’oubliez pas que plus de 30% des Belges sont presbytes, vous n’êtes pas seul ! Voici donc quelques conseils et astuces pour bien vivre avec la presbytie.

PUB

Presbytie : pourquoi choisir des verres progressifs ?

Si vous êtes presbyte, et que vous connaissiez déjà un trouble de la vision de loin, l’ophtalmologiste vous a sûrement prescrit des montures avec verres progressifs. Ce sont des verres qui sont composés de différentes zones bien spécifiques :

  • Le bas du verre est réservé à la vision de près. Il est notamment utile pour la lecture.
  • Le haut du verre corrige la vision de loin.
  • Le milieu du verre corrige la vision intermédiaire.

Posséder une paire de lunettes avec des verres progressifs vous permet de ne pas avoir sur vous constamment deux paires de lunettes différentes (une pour la vision de près, une pour la vision de loin). Les verres progressifs corrigeront votre presbytie ainsi que d'autres problèmes de vision si vous en avez (myopie, hypermétropie, astigmatisme). Les verres progressifs sont toujours faits sur-mesure. Il faut choisir une monture qui a une hauteur de verres de 28 mm minimum, afin que le verre puisse être taillé de manière adéquate.

Il est conseillé de les porter dès le début de la presbytie, car l’adaptation sera plus facile et rapide. Il est également conseillé de les porter en continu, sauf, en l’absence de tout autre défaut visuel, dans certaines situations qui ne font pas appel à la vision de près comme le sport, la conduite, les balades, le cinéma, le jardinage…

Même si le gros intérêt des verres progressifs est de n’avoir à porter qu’une seule et même paire de lunettes, il peut être intéressant de placer tout de même dans différents endroits une ou deux paires de lunettes à vision de près pour les situations qui y font appel : lecture d’une carte routière ou du menu au restaurant, signature d’un contrat ou d’un courrier, etc…

Vivre avec sa presbytie : l’adaptation aux verres progressifs

 

Porter une paire de lunettes à verres progressifs peut être déroutant les premières semaines. En effet, le cerveau doit s'adapter et le presbyte devra apprendre à regarder dans la bonne zone du verre en fonction de l'action en cours.

Les verres progressifs ont des particularités qui nécessitent des adaptations de la part du porteur :

  • Zones floues et légères distorsions sur les côtés des verres, ce qui peut créer une image floue ou déformée. Pour bien voir sur les côtés, le presbyte devra garder les yeux bien droits et tourner la tête.
  • Zone de vision de près située dans la partie inférieure des verres. Dans certaines situations comme monter des escaliers, il ne faudra pas que le presbyte baisse les yeux pour regarder ses pieds, sinon il verra flou. Il lui faudra incliner la tête un peu plus que d’habitude vers le bas.
  • Afin de voir distinctement au loin, il faudra utiliser la zone supérieure des verres correcteurs.

Après quelques semaines, tout se fera naturellement et les petits changements mis en place passeront totalement inaperçus. Mais les premiers jours, c'est assez déroutant et cela peut même causer des maux de tête et des vertiges. Il ne faut pas hésiter à demander conseil à son opticien.

Initialement publié par Magalie Le Bihan, pharmacienne le 24/11/2016 - 11h35 et mis à jour par Magalie Le Bihan, pharmacienne le 24/11/2016 - 11h35
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Verres progressifs et presbytie : questions et réponses Mis à jour le 07/02/2017 - 11h13

Quand la presbytie apparaît, il faut en tenir compte dans tous les moments de la vie. Conduite, la pratique sportive, utilisation des écrans… tout demande une adaptation visuelle. Notre expert le Dr Olivier Laplace vous apporte les réponses aux quest...

La presbytie: ce qu'il faut savoir Publié le 23/04/2012 - 17h32

L'évolution naturelle de la vue vers la presbytie avec l'âge n'est pas rare: elle concerne environ 20 millions de personnes. C'est un des signes du vieillissement naturel de la vision , synonyme de port de lunettes , même pour ceux qui n'en portaient...

Plus d'articles