Préparer ses vacances sans stress

Publié par Julie Luong, journaliste santé le 18/05/2009 - 00h00
-A +A

Si perspective des vacances est un moteur pour de nombreuses personnes, elle peut aussi être une source d'angoisse. Peur de s'ennuyer, d'être décu, culpabilité... Chassez ces trouble-fête avant que l'été arrive !

PUB

Quelles vacances?

Il y a mille et une façons de profiter des vacances. Retaper la maison, faire un stage de danse, lire des piles de livres dans le jardin ou bien partir! Seul, en amoureux, en famille, entre amis pour des vacances farniente, sportives, aventureuses ou culturelles… Tout est permis, pourvu qu'on se mette d'accord avec nos compagnons de route et en premier lieu avec soi-même. Cette année, choisissez ce dont vous avez vraiment envie et pas ce qui est à la mode ou ce qu'il "faut" avoir fait. Pourquoi visiter Londres si vous rêvez d'une chaise longue en bord de mer? Pourquoi vouloir à tout prix partir avec les mêmes amis que l'année dernière alors que vous n'avez cessé de vous chamailler? Soyez à l'écoute de vos envies, c'est la meilleure manière d'éviter le stress.
 

Coupable de ses vacances?

Les vacances, on les espère, on les attend, on les appelle, bref on les veut corps et âme! Sauf que derrière cette revendication bien légitime se cachent souvent différentes sources de culpabilité. Le travail en est une et non des moindres. Au point que, selon une étude, plus d'un tiers des cadres emportent du travail sur leur lieu de vacances! Or, si s'investir dans son job est a priori positif, ne pas être capable de décrocher du stress du travail, même pendant ses vacances, peut révéler des angoisses plus profondes: peur d'être inutile, de se sentir "vide", de s'ennuyer dans la vie de famille… Au lieu de fuir ces sentiments comme la peste, prenez le temps de faire le point: c'est aussi à ça que servent les vacances. Si la source de votre malaise vient de l'extérieur, n'hésitez pas à rectifier le tir et à fixer vos limites. Votre patron vous fait comprendre que vous partez au mauvais moment? Rappelez-lui que vos vacances sont programmées depuis longtemps et que vous aussi avez besoin d'un break pour rester productif.
 

Publié par Julie Luong, journaliste santé le 18/05/2009 - 00h00
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Dur, dur le retour de vacances ? Publié le 05/09/2017 - 16h37

Pas la forme, pas le moral... Et si c'était le syndrome post-vacances ? Ne vous laissez pas abattre ! Cette légère déprime qui touche environ 35% des jeunes adultes à leur retour de vacances n'est que passagère... Quelques conseils simples vous perme...

Dodo, touristes, do ! Mis à jour le 09/08/2005 - 00h00

Si votre destination de vacances vous amène à traverser plusieurs fuseaux horaires, sans longues escales, votre horloge biologique interne en sera toute perturbée. Voici quelques conseils pour déjouer le jetlag, la fatigue due au décalage horaire, et...

Départ en vacances: avec ou sans votre furet? Mis à jour le 03/07/2007 - 00h00

Votre départ en vacances approche et vous possédez un furet . N'oubliez pas de penser, plusieurs mois à l'avance, à l'endroit où demeurera votre ami et aux personnes qui vont s'en occuper durant votre absence!

Plus d'articles