Prenez-vous tous les médicaments qui vous sont prescrits ?

Article créé le 18/05/2016 - 11h06 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/05/2016 - 11h06
-A +A

C'est une question qui n'est pas assez posée par les médecins, selon une récente étude américaine. Elle est particulièrement importante pour les personnes qui souffrent de maladies chroniques.

PUB

L'importance d'adhérer au traitement

l'adhérence au traitement, c'est le fait qu'un patient prend, ou ne prend pas, le traitement qui lui est prescrit pour une maladie. Cette adhérence est influencée par de très nombreux facteurs, qui vont des croyances conscientes ou inconscientes du patient par rapport aux médicaments jusqu'à l'accessibilité d'une pharmacie près de son lieu d'habitation, en passant par le prix, la relation avec le médecin, et bien d'autres encore.

Le sujet est donc très complexe. Et apparemment, les médecins ne s'y aventurent pas assez souvent. Selon une récente étude, la majorité des médecins (67%) ne savent souvent pas si leurs patients prennent toutes les doses de médicaments qui leur sont prescrites.

 

Pourquoi l'adhérence au traitement est-elle importance?

Pour les patients, la non-adhérence au traitement peut se payer cash. Pas dans toutes les maladies peut-être, mais souvent, et particulièrement quand il s'agit de maladies chroniques. Les rechutes sont plus fréquentes, les complications aussi. Les patients qui ne prennent pas leurs médicaments sont plus souvent hospitalisés que les autres. Bref, pour la société et pour le patient, la non-adhérence au traitement (on parle aussi de non-compliance) a des coûts importants.

Face à cela, l'étude américaine rappelle que poser la question au patient peut suffire. « Prenez-vous régulièrement votre traitement ? » « Combien de doses avez-vous manquées le mois dernier ? » Ces questions simples peuvent suffire à ouvrir la conversation.

C'est bien sûr à votre médecin de les poser, mais vous pouvez aussi le faire vous-même. Prenez-vous régulièrement les médicaments qui vous sont prescrits ? Et surtout, si ce n'est pas le cas, pourquoi ? S'il s'agit de raisons matérielles, elles peuvent la plupart du temps être surmontées, mais vous avez peut-être besoin d'aide. Parlez-en à votre médecin, ou à un/e assistant/e social/e. Si les effets secondaires des médicaments sont difficiles à vivre, c'est du ressort de votre médecin.

Si le hic est plus personnel – si vous avez du mal avec les médicaments en général par exemple, cela vaut le coup d'en parler avec votre médecin pour essayer de trouver des solutions. Et si c'est votre confiance en votre médecin qui n'est pas au rendez-vous, agissez ! Une conversation franche sur ce qui vous dérange pourra vous aider. Ou alors prenez un second avis. Mais dans tous les cas, ne mettez pas votre santé en danger en négligeant votre traitement.

Billet initialement publié le 18/05/2016 - 11h06 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/05/2016 - 11h06
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles