Le prélèvement des villosités choriales expliqué en vidéo

Vidéo publiée le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 20/01/2017 - 16h49
-A +A

PUB

Pendant la grossesse, l'utérus de la femme abrite et protège le fœtus en développement pendant environ 9 mois.

Dans l'utérus, le fœtus est entouré d'un sac, la membrane choriale. Des cellules spéciales s'étendent de cette membrane jusque dans le placenta, ce sont les villosités choriales. Les cellules des villosités choriales ont la même constitution génétique que le fœtus en croissance et peuvent être analysées pour identifier les anomalies génétiques et chromosomiques. Cette procédure est appelée prélèvement des villosités choriales (CVS).

Le placenta peut être situé à différents emplacements de l'utérus. Il convient donc d'effectuer une échographie pour localiser le placenta et déterminer la méthode la mieux adaptée. Un cathéter est ensuite introduit dans le vagin et le col de l'utérus, jusqu'au placenta. Un petit morceau de placenta est doucement retiré par aspiration dans le cathéter.

Les cellules choriales sont envoyées à un laboratoire pour examen ; les résultats sont obtenus au bout d'une à deux semaines.

Vidéo initialement mise en ligne le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 20/01/2017 - 16h49
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB