Les prébiotiques : c'est quoi ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/02/2017 - 12h01
-A +A

On entend beaucoup parler des probiotiques, ces micro-organismes vivants qui colonisent notre intestin et composent la flore intestinale. Qu'en est-il des prébiotiques ? A quoi servent-ils ? Explications du Dr Catherine De Goursac*.

PUB

A quoi sert la flore intestinale ?

Notre flore intestinale est composée de plus de 1.000 espèces différentes de micro-organismes (bactéries, levures...). Elle est spécifique à chaque individu et elle évolue au cours de la vie. Ainsi nous n'avons pas la même flore intestinale à 10, 20, 50 ans, elle se modifie avec le temps. Elle est essentielle à notre organisme. Elle crée un équilibre écologique. Elle permet la synthèse de nombreuses molécules comme des vitamines (vitamine K, folates, vitamine B12...) et améliore l'immunité.
La flore intestinale maintient l'intégrité de la paroi intestinale. Saviez-vous que les cellules de l'intestin se renouvellent toutes les 24 à 36 heures ? C'est pourquoi 50% des selles sont formées de cellules intestinales. En cas d'abrasion trop importante des cellules, la barrière intestinale est moins performante et les substances toxiques sont moins bien éliminées. On parle alors de syndrome de l'intestin perméable: les toxines non éliminées par l'intestin pénètrent dans l'organisme, ce qui stimule l'immunité et pourrait être à l'origine de certaines maladies dites auto-immunes ou d'une inflammation généralisée provoquant un mal-être.
 

Quelle est la différence entre probiotiques et prébiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants et bénéfiques à l'organisme, qui font partie de la flore intestinale. Il est parfois nécessaire de réensemencer des probiotiques (d'apporter des germes), par exemple lors d'un traitement antibiotique, après des diarrhées ou en cas de chimiothérapie, car ces situations détruisent l'équilibre écologique.
A titre d'exemple, on a remarqué chez des enfants une amélioration de l'eczéma après les avoir supplémentés en probiotiques, ces derniers ayant agi sur leur immunité.

Toutefois, il ne suffit pas d'apporter des probiotiques, encore faut-il leur fournir de l'énergie. C'est le rôle des prébiotiques : ils représentent une source sélective de nourriture pour les bactéries intestinales, et plus précisément pour les bonnes bactéries.
Les prébiotiques sont des sucres, comme la cellulose, le lactose, des galacto-oligosaccharides, et surtout l'inuline. Ils sont fermentables (digestibles) et résistants lors de leur passage dans l'estomac et l'intestin grêle, avant d'arriver dans le côlon, leur destination finale.
 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 04/01/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/02/2017 - 12h01

* Le Dr Catherine de Goursac exerce la médecine esthétique depuis plus de vingt ans. Elle est membre de la Société française de médecine esthétique, membre du conseil d'administration de l'Association française des médecins esthéticiens (AFME) (www.afme.org) et secrétaire de l'Association française d'anti-aging.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Les probiotiques préviennent la diarrhée Mis à jour le 16/07/2002 - 00h00

Lactobacilles, bifidobactéries et autres probiotiques* exercent des effets bénéfiques sur notre flore intestinale. Selon une analyse britannique, ils contribueraient à prévenir la diarrhée.

Probiotiques : que faut-il en penser ? Publié le 05/04/2016 - 16h43

Les probiotiques font partie des ingrédients alimentaires les plus discutés ces dernières années. De nombreuses études, de qualité parfois discutable, leur sont consacrées. Où en est la science sur les probiotiques?

En hiver, misez sur les probiotiques ! Publié le 13/02/2015 - 16h28

Depuis plusieurs années, les probiotiques ont le vent en poupe. Mais peuvent-ils réellement prévenir les gastro-entérites et autres infections hivernales ? Et si oui, comment ?

Plus d'articles