Pourquoi avons-nous (parfois) les cheveux gras ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/11/2017 - 16h56
-A +A

Cheveux gras ? Pour les combattre, il faut d’abord mieux les connaître. Savez-vous comment, et pourquoi, les cheveux peuvent parfois devenir huileux même si on les lave régulièrement ?

PUB

Le cuir cheveu et son sébum

Comme le reste de notre peau, le cuir chevelu sécrète en permanence du sébum, une substance grasse qui hydrate, protège et lubrifie la peau. Quand tout va bien, le sébum est présent en toute petite quantité. On le le sent pas, ne le voit pas, mais il fait son travail.

Les cheveux ne deviennent visiblement gras que quand une quantité excessive de sébum s’est accumulée sur le cuir chevelu. Cela peut arriver, bien sûr, quand des cheveux ne sont pas lavés assez souvent. Mais pour beaucoup de personnes, les cheveux deviennent gras en 24 heures ou deux jours au maximum.

Les causes des cheveux gras sont variées.

  • Certains cuirs chevelus produisent simplement trop de sébum, tout comme certaines peaux sont grasses « de nature ».
  • Certains produits pour cheveux, trop décapants, agressent en fait la peau et font donc augmenter la quantité de sébum produite.
  • Une sécrétion excessive de sébum peut aussi être due à des variations hormonales.
  • L’utilisation de produits sans rinçage, qui restent donc dans les cheveux, peut aussi faire paraître les cheveux gras.

 

Comment lutter contre les cheveux gras ?

Les solutions dépendent des causes, naturellement. Si vous ne savez pas pourquoi vos cheveux sont gras, voici quelques pistes :

  • Evitez les produits sans rinçage et rincez vos cheveux avec soin. Terminez par de l’eau à laquelle vous aurez mélangé un peu de vinaigre pour éliminer aussi le calcaire de vos cheveux.
  • Changez de shampooing. Si vous utilisez un produit hydratant pour cheveux ou autre, il est possible qu’il les alourdisse. Si vous utilisez déjà un shampooing contre les cheveux gras, il est peut-être trop agressif. Passez à une formule neutre et douce.
  • N’augmentez surtout pas la fréquence de vos shampooings : tous les deux jours c’est déjà beaucoup.
  • Si aucune de ces solutions ne convient, faites appel à un(e) dermatologue pour voir plus en détail ce qui ne va pas. 
Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/11/2017 - 16h56
Notez cet article
PUB