Pour un piercing à risque limité

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 10/08/2009 - 00h00
-A +A

En termes de santé, renoncer à un piercing est la décision la plus sage. À défaut, voici quelques consignes pour prévenir les risques inhérents à la réalisation d'un piercing.

PUB

Avant tout piercing, portez une attention minutieuse à ces 7 points clés:


1) L'hygiène doit être parfaite. En dehors des dangers inhérents à la localisation du piercing, les conditions d'hygiène dans lesquelles il est réalisé doivent être particulièrement rigoureuses. Il existe des règles sanitaires standards à respecter, concernant le matériel et les locaux d'intervention: matériel à usage unique, stérilisation du local et du matériel (pinces, instruments, mais aussi bijoux, en acier chirurgical ou en titanium, etc.), désinfection, port de gants, élimination des déchets, etc.

2) Prenez le temps de poser des questions sur l'hygiène, le déroulement du geste, les soins, le suivi de l'intervention, l'entretien et les risques éventuels. Un piercing ne se fait pas sur un coup de tête, il faut prendre le temps d'y réfléchir et de se renseigner au préalable.

3) Visitez les locaux. La pièce où se déroulent les body-piercings doit être réservée à cet usage.

4) Vérifiez que les règles d'hygiène de base sont rigoureusement respectées: local propre, matériel à usage unique sinon stérile, port de gants stériles, lavage des mains avant et après chaque intervention, désinfection de la peau avant chaque piercing, etc.

5) Évitez absolument les perceurs ambulants.

6) Vérifiez la propreté du perceur (ongles courts, cheveux courts ou attachés, absence de bague ou d'autres bijoux…).

7) Le bijou doit être en acier chirurgical ou en or afin d'éviter toutes allergies ou infections et bien entendu être parfaitement stérile.

Après tout piercing: restez extrêmement vigilant!


1) Soyez vigilant durant toute la période de cicatrisation du piercing et au moindre doute, consultez!

2) Excepté la désinfection, les soins dépendent de la zone percée. L'entretien se fait selon les instructions données par le perceur. Les soins qui suivent le perçage sont un facteur important de cicatrisation.

3) Après un piercing lingual ou génital, il est recommandé de s'abstenir pendant 2 à 3 semaines de contact oro-oral, oro-génital et sexuel, et par la suite, d'employer systématiquement un préservatif jusqu'à cicatrisation complète.

4) Selon la zone percée, évitez les vêtements trop serrés et sales, les frottements en portant notamment soutien-gorge et slip, et les bains de mer ou en piscine jusqu'à cicatrisation complète.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 10/08/2009 - 00h00 "Guide de bonnes pratiques du piercing", Editions AP-HP.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Piercing: informer pour limiter les risques Publié le 23/04/2013 - 13h46

Le piercing nécessite de transpercer la peau ou les muqueuses et constitue ainsi une porte d'entrée potentielle pour des agents infectieux. Les risques sont réels au moment de la réalisation du geste, mais également durant la période de cicatrisation...

Piercing: risqué ou anodin? Mis à jour le 05/04/2011 - 09h39

Aujourd’hui le piercing est une pratique encadrée par une réglementation, permettant de limiter les risques infectieux. Malgré tout, les complications liées au piercing existent. Quelles sont réellement les complications liées aux piercings et sont-e...

Piercings et tatouages, au-delà de la mode Mis à jour le 22/04/2003 - 00h00

Se faire poser un piercing au nombril, sur l'arcade sourcilière, dans l'aile du nez ou sur le bout des seins, se faire dessiner un tatouage sur le dos ou l'avant-bras, tous ces gestes trouvent de plus en plus d'adeptes. Si pour les adolescents qui en...

Piercing, où en sommes-nous? Mis à jour le 08/07/2008 - 00h00

Une étude anglaise vient de se pencher sur le piercing dans notre société. Elle répond à des questions sociologiques - âge, sexe, zones corporelles visés - sur ce sujet qui peut avoir une grande incidence sur notre santé.

Plus d'articles