Pour perdre du ventre et mincir : mangez lentement !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/01/2014 - 14h32
-A +A

Vous êtes au-dessus de votre poids normal ?

Vous bataillez contre un ventre trop rond ?

Et si vous preniez le temps de manger ?

PUB

Manger : de la bouche au cerveau, en passant par le ventre

Dès que vous commencez à manger, une extraordinaire série de réactions physiques, biochimiques, nerveuses et hormonales démarre. Toutes aboutissent dans une partie de votre cerveau, l'hypothalamus, où est située une sorte d'ordinateur qui contrôle votre appétit et votre rassasiement, engrangeant au fur et à mesure les informations transmises par une véritable armée de récepteurs nerveux.

Dans votre bouche, ceux-ci envoient les premières infos sur le goût, l'odeur, la consistance et la composition de ce que vous mangez. Ce qui déclenche la sécrétion d'hormones qui régulent votre appétit et votre satiété.

Puis arrivent les renseignements expédiés depuis votre estomac : ils concernent les quantités et sont transmis par des récepteurs sensibles à la dilatation de ses parois.

Ensuite, quand les aliments arrivent dans votre tube digestif, une cascade d'hormones est sécrétée : elles agissent sur votre sensation de rassasiement et la satiété (plus envie de manger) qui suit.

Enfin et toujours dans votre tube digestif, des infos sur les éléments nutritionnels, (protéines, lipides, glucides) que vous avez absorbés sont envoyées à votre centre de satiété. Car ils agissent aussi sur elle.

Que se passe-t-il quand vous mangez vite ?

Quand vous mâchez rapidement, que vous avalez tout de suite chaque bouchée, les premières infos n'ont pas le temps d'arriver dans l'ordinateur "rassasiement" de votre cerveau. Il ne s'allume pas. Il ne peut donc pas saisir les suivantes, celles envoyées par les récepteurs de votre estomac et qui concernent les quantités que vous avalez. Ou bien il les saisit mal car sa paroi, plus ou moins rigide, ne réagit pas de la bonne façon.

Il faut 15 à 20 minutes pour que votre centre de satiété se mette en marche.
C'est un système très sophistiqué qui fonctionne sous l'influence de neurotransmetteurs particuliers.

Et qu'est-ce qui déclenche leur sécrétion ? La mastication ! C'est elle qui allume l'ordi.

 

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 18/12/2012 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/01/2014 - 14h32

The specificity of satiety: the influence of foods of different micronutrient content on the development of satietyRolls BJ, Hetherington M, Burley VJ (1988). Physiol Behav, 43 (2) : 145-153.
Hypothalamic Neuronal Histamine: Implications of its Homeostatic Control of Energy MetabolismSakata, Toshiie; Yoshimatsu, Hironobu; Kurokawa, Mamoru . Nutrition, Volume 13, issue 5 (May, 1997), p. v,vii,403-411.
ISSN: 0899-9007
Protéines laitières et satiété, contrôle du comportement alimentaire . Fromentin G., Darcel N., Lesdema A., Rasoamanana R., Chaumontet C., Gaudichon C., Tomé D., Marsset-Baglieri A. INRA/AgroParisTech, CNRH-IdF, UMR914 Physiologie de la Nutrition et Comportement Alimentaire, INRA/AgroParisTech, 16 rue Claude Bernard, 75231 Paris Cedex 05
/metabolisme-nutrition.edimark.fr/publications/articles/integration-hypothalamique-des-signaux-de-faim-et-de-satiete/9506

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Comment diminuer son appétit et mincir ? Publié le 18/05/2017 - 11h55

Il n'y a pas photo. Quand on grossit, c'est que l'on absorbe plus de calories que l'on en dépense. Comment faire pour avoir moins d'appétit et donc moins manger sans tomber dans le piège des coupe-faim dangereux ?

Stratégie minceur pour 2009 (Chapitre 1) Mis à jour le 17/12/2008 - 00h00

La prise de poids n'est pas une fatalité. Même si l'obésité est qualifiée d'épidémie à cause de sa fréquence croissante, même si la grande majorité des régimes dits "minceur" est vouée à l'échec, on peut, avec des mesures simples et de bon sens, ne p...

Les erreurs qui font grossir ou empêchent de maigrir Mis à jour le 12/05/2015 - 12h58

« Je n’arrive pas à maigrir et pourtant, je ne mange rien »… « Je fais tout le temps des régimes et je grossis quand même ». Voilà ce que diététiciens et nutritionnistes entendent souvent dans la bouche de leurs patients. Quelles sont ces erreurs qui...

Plus d'articles