Pour notre ligne et notre digestion : mastiquons !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/11/2017 - 10h51
-A +A

C'est pour mieux digérer qu'il est préférable de manger lentement, mais pas seulement. En mangeant lentement, on mastique et on salive davantage, ce qui limite les troubles digestifs et contribue à la satiété. C'est donc aussi une bonne idée de manger lentement, dans le cadre d'une perte de poids.

PUB

On dépense plus d'énergie en mâchant plus

Moins on mâche, moins on dépense d'énergie. C'est pourquoi manger un steak haché tout mou au fast-food sera plus calorique qu'un steak cuisiné chez soi, à poids égal. Or avec l'industrialisation, notre alimentation est de plus en plus molle, voire liquide (yaourts à boire, smoothies, purées, plats préparés, glaces, hamburger...). Ainsi, le fait de moins mastiquer contribue en partie à la progression du surpoids et de l'obésité observée dans les pays industrialisés.
 

Plus on mange lentement, plus on est rassasié par une moindre quantité de nourriture

Manger lentement en mastiquant bien contribue à une meilleure satiété. Ainsi, on mange moins au cours du repas et on grignote moins entre les repas. Au final, le risque de prise de poids est moindre.
Il faut savoir que la mastication fait travailler de nombreux nerfs qui communiquent avec le système nerveux central, notamment au niveau de l'hypothalamus, centre régulateur de la faim. Autrement dit, plus on mâche, plus on informe notre cerveau sur notre prise de nourriture.
C'est ce que l'on observe si l'on demande à deux personnes de manger soit avec une grande cuillère, soit avec une petite. La satiété arrive plus rapidement avec la petite cuillère. Autrement dit, on mange moins en faisant de petites bouchées et en prenant son temps.
 

En mangeant lentement, on digère mieux et on garde un ventre plat

Prendre le temps de mastiquer diminue la répartition des graisses au niveau abdominal. Résultat : on prend moins de ventre ! Manger lentement diminue aussi le risque d'être ballonné.
Par ailleurs, plus on mastique, plus la salive se mélange aux aliments. Résultat : la digestion est meilleure.
Mais aussi... Mastiquer au lieu d'avaler tout rond augmente la densité osseuse, ce qui améliore l'état dentaire. 

Manger lentement favorise le lien social, car c'est assis à table, en famille ou entre collègues, que l'on prend son temps pour manger.
Un repas devrait durer en moyenne 20 minutes. Or dans un fast-food, cette durée est réduite à 10 minutes en moyenne, ce qui incite ensuite aux grignotages... 

Il est essentiel de garder le plaisir de manger, lentement et en famille.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 21/06/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/11/2017 - 10h51

Dr Arnaud Cocaul, "Le régime mastication", éditions Thierry Souccar.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Stratégie minceur pour 2009 (Chapitre 1) Mis à jour le 17/12/2008 - 00h00

La prise de poids n'est pas une fatalité. Même si l'obésité est qualifiée d'épidémie à cause de sa fréquence croissante, même si la grande majorité des régimes dits "minceur" est vouée à l'échec, on peut, avec des mesures simples et de bon sens, ne p...

Arrêtez de les faire manger dans la rue! Mis à jour le 16/09/2011 - 13h39

La "street food", c'est-à-dire la cuisine de rue est courante dans nombre de pays et surtout en Asie. Mais ça n'est pas une raison pour que les enfants mangent leur goûter dans la rue , à la sortie de l'école. Pourquoi?

Plus d'articles