Pour manger moins salé, commencez aujourd'hui!

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 25/03/2008 - 00h00
-A +A

Trop de sel nuit à la santé cardiovasculaire, en faisant augmenter la pression artérielle. Pourtant, alors que les médecins recommandent d'absorber 5 à 6 grammes de sel par jour, nous en consommons en moyenne 8 à 10 grammes! Voici quelques conseils pour diminuer votre consommation de sel.

PUB

Dix résolutions pour manger moins salé


1. Je ne mets plus la salière sur la table. En revanche, je laisse le poivre noir.

2. Dans la cuisine, je sors les pots à épices: paprika, curcuma, cannelle ou muscade offrent des goûts intéressants qui détournent l'envie de resaler. Aussi, dès qu'arrive le moment de saler une préparation, je me demande quelle épice pourrait avantageusement remplacer le sel, en totalité ou en partie. J'en fais autant avec les aromates: ail, échalote, persil, ciboulette, romarin, basilic…

3. Cette semaine, pas de plat tout préparé, je cuisine moi-même afin de modérer la quantité de sel ajouté.

4. Je ne sale que très modérément pendant la cuisson ou la préparation. On verra après au moment de goûter.

5. Pas de sauce toute prête non plus.

6. La cuisson des pâtes, du riz, des pommes de terre, du blé, du quinoa, etc., ne nécessite que vraiment très peu de sel, voire pas du tout selon leur préparation.

7. Je limite les fromages.

8. Je limite les charcuteries et tout ce qui se présente sous vide.

9. Je limite les conserves. Sinon, j'égoutte et je rince les légumes en conserve.

10. Je lis les étiquettes à la recherche du mot sodium et je privilégie les produits qui en contiennent le moins.

Et si vraiment ça bloque, j'applique ces deux tactiques:

1) J'achète un sel de régime, lequel ne contient pas de sodium, mais à base de potassium et de magnésium, il propose un goût assez proche.

2) Pour les légumes et les féculents, je remplace la cuisson à l'eau par celle à l'étouffée ou en papillote afin de développer leur goût.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 25/03/2008 - 00h00 Recommandations de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et la Haute autorité de santé (HAS).
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
ted.reinhard

Merci pour cet article ! je pense qu'on ne porte pas assez d'attention sur le teneur en sel des produits industriels - les études montrent qu'ils sont notre source principale de surconsommation en sel. Je propose un site permettant de comparer les produits en fonction de leur teneur de sel : http://www.moins-de-sel.fr/

PUB
A lire aussi
Sel et pression artérielle : quoi de neuf ? Mis à jour le 11/05/2016 - 17h09

Une étude remet en cause le bien-fondé d’une consommation en sel inférieure à 5 grammes quotidiens, comme le préconise pourtant l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Est-ce souhaitable ? Est-ce que le fait de bannir le sel est plus utile que les...

La chasse au sel Mis à jour le 19/12/2006 - 00h00

Un squelette sain et solide est essentiel pour mener à bien toute activité sportive. Pour le préserver, on pense qu'il suffit de suivre une alimentation riche en calcium . Ce qu'on ignore souvent, c'est l'influence néfaste d'autres aliments. Le sel ,...

Sclérose en plaques : évitez le sel ! Publié le 09/03/2015 - 09h42

Le sel ? Un élément présent dans chacun de nos plats, qui a l'avantage de mettre en valeur toutes les saveurs. Mais dans le cas de la sclérose en plaques , c'est un goût amer qu'il donne : consommer trop de sel augmente les poussées de sclérose en pl...

Le régime DASH, c'est quoi ? Publié le 28/04/2017 - 15h32

Le régime DASH est plébiscité par toutes les instances médicales et nutritionnelles et qui réussit deux exploits en un : baisser l'hypertension et maigrir. Décryptage et application.

Plus d'articles