Un portrait de la Belgique qui boit

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/11/2016 - 11h24
-A +A

Les Belges ont la réputation d'aimer leurs bières... mais au-delà du style de vie, la consommation d'alcool a un impact important sur la santé. L'institut scientifique de Santé Publique s'est intéressé, dans le cadre de sa grande enquête de santé, à la consommation d'alcool des Belges.

PUB

Alcool en Belgique : où en sommes-nous ?

Commençons par dire qu'en termes d'alcool, les Belges se situent dans la moyenne européenne. 14% des Belges boivent de l'alcool tous les jours, et la moyenne générale est de onze verres consommés par semaine, ce qui est inférieur aux 14 verres par semaine pour les femmes, ou 21 verres pour les hommes, que l'OMS considère comme dommageable pour la santé. Seuls 6% de la population dépasse cette quantité ; mais 10% des Belges présentent une consommation d'alcool problématique, c'est-à-dire qu'ils ont une possibilité élevée d'alcoolo-dépendance, indépendamment de la quantité consommée. Il faut aussi mentionner la très mauvaise, et relativement nouvelle, habitude du "binge drinking", le fait de boire une grande quantité sur une petite période de temps. Défini comme plus de six verres consommés en une seule occasion, une fois par semaine, le binge drinking concerne 8% des Belges.

En Belgique, qui boit le plus ?

Bien entendu, tous ces comportements touchent différemment les différents segments de la population. L'analyse par sexe est vite faite : tous les comportements par rapport à l'alcool sont plus fréquents chez les hommes, quels que soient les tranches d'âge. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas lutter contre l'excès d'alcool chez les femmes : s'il est moins fréquent, il présente plus de risques, surtout pour la femme enceinte mais pas seulement (l'excès d'alcool cause 9,4% des cancers du sein). Région par région, les différences ne sont pas flagrantes. Le niveau d'éducation, en revanche, joue fortement sur la consommation d'alcool : 54% des personnes les moins instruites consomment de l'alcool, contre 92% des diplômés du supérieur.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/05/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/11/2016 - 11h24

Institut Scientifique de Santé Publique: Enquête de santé par interview, Belgique 2008 (www.iph.fgov.be/)

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Consommer moins d'alcool : toujours une bonne idée ! Mis à jour le 26/12/2006 - 00h00

Votre consommation d'alcool est-elle raisonnable ? Il n'est pas toujours évident de répondre à cette question de façon honnête. Et même quand on le fait, ce que nous pensons raisonnable est parfois très néfaste pour la santé. Il est intéressant de re...

Jeunes et alcool : le rôle des parents Publié le 20/02/2015 - 11h12

Chaque semaine, en Belgique, 45 jeunes sont hospitalisés en urgence parce qu’ils ont consommé trop d’ alcool . Le constat est alarmant en lui-même, mais quelles sont les vraies conséquences pour ces jeunes ? Et que peuvent faire les parents ?

Où en êtes-vous avec votre consommation d'alcool ? Mis à jour le 24/09/2002 - 00h00

Boire trop d'alcool représente un danger, non seulement pour soit, mais également pour les autres. En Belgique, 300.000 personnes sont alcoolodépendantes . C'est la deuxième cause de mortalité " évitable " ! La seule solution à ce problème majeur de...

Plus d'articles