Polyarthrite rhumatoïde : vite diagnostiquée, vite soulagée

Publié par Isabelle Eustache : Adaptation : Danielle Pickman, Journaliste scientifique le 10/09/2002 - 00h00
-A +A

Face à toutes douleurs articulaires, consultez rapidement votre médecin. Si vous souffrez d'une polyarthrite rhumatoïde, son évolution sera d'autant plus favorable qu'un traitement précoce sera mis en place.

PUB

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui touche les articulations ; 2 à 3% de la population belge en sont atteints et principalement les femmes entre 30 et 55 ans. Loin d'être mortelle, cette maladie abîme les articulations de jour en jour, provoquant des douleurs et à long terme un handicap. Si l'arsenal thérapeutique actuel ne permet pas de guérir de cette affection, il existe néanmoins des traitements de fond efficaces.Ces derniers sont en effet capables de modifier favorablement l'évolution de la maladie. Mais avant tout, il est nécessaire d'agir rapidement. La polyarthrite rhumatoïde doit être diagnostiquée précocement afin de contrer le plus efficacement possible sa progression. Et seul un traitement entrepris suffisamment tôt le permettra.Selon les scientifiques, face à des symptômes articulaires laissant suspecter une polyarthrite rhumatoïde (trois articulations tuméfiées, dérouillage matinal, etc.), il est nécessaire de vous orienter vers un spécialiste. Selon les résultats d'une étude récente, les patients atteints de cette maladie ont une meilleure évolution s'ils sont traités par un rhumatologue. Par ailleurs, un retard de prise en charge de plus de 12 semaines constitue une perte de chance d'amélioration de la maladie et d'évolution à long terme. Les auteurs précisent que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont susceptibles par leur action anti-douleur de masquer les signes ou les symptômes initiaux ; ils conseillent donc de ne surtout pas en abuser. Et enfin, ne vous lancez surtout pas dans l'automédication : si une douleur persiste malgré l'utilisation d'un anti-douleur, consultez !

Publié par Danielle Pickman, Journaliste scientifique le 10/09/2002 - 00h00 Emery P. et coll., Ann. Rheum. Dis., 61: 290-7, 2002-08-21.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Polyarthrite rhumatoïde : plus grave chez le fumeur Publié le 29/10/2015 - 22h33

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie rhumatismale inflammatoire qui touche préférentiellement les articulations des membres, notamment celles de la main et du poignet. Elle évolue de manière imprévisible par poussées entrecoupées de rémission....

Polyarthrite : comment soulager la douleur ? Mis à jour le 16/10/2007 - 00h00

Les rhumatismes sont souvent percus comme des maladies bénignes et inéluctables avec le vieillissement. C'est un tort, notamment en ce qui concerne les rhumatismes inflammatoires chroniques ou polyarthrites . Car si de tels rhumatismes ne sont pas pr...

Les traitements de la polyarthrite rhumatoïde Publié le 03/04/2013 - 14h04

Du simple traitement de la douleur aux biothérapies en passant par le traitement de fond, la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde a considérablement évolué. Mais cette maladie auto-immune étant très évolutive, les efforts de recherche doiven...

Plus d'articles