Poissons, lapins, araignées, serpents... quels sont les risques infectieux ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 19/06/2007 - 00h00
-A +A

Les animaux de compagnie constituent un lien social et jouent un rôle indéniable sur le plan affectif et éducatif. Ils peuvent cependant être à l'origine de problèmes médicaux et notamment de diverses infections. Connaître ces risques permet justement de les limiter, particulièrement en ce qui concerne les nouveaux animaux de compagnie.

PUB

Les risques inhérents aux chiens et aux chats sont mieux connus que ceux véhiculés par les nouveaux animaux de compagnie que sont les reptiles, les poissons exotiques, les araignées, les lapins, les rats, les singes, etc.

Attention au tétanos !

Nombre de nouveaux animaux de compagnie sont susceptibles d'infliger des morsures et des griffures. Le risque est de transmettre le tétanos. Toutes les personnes concernées doivent donc être à jour avec le vaccin antitétanique (rappel tous les dix ans).

Les oiseaux

Ils peuvent être porteurs de nombreuses infections:
-bactériennes, notamment les perruches et les perroquets (salmonellose, yersiniose, psittacose),
-parasitaires (cryptosporidiose)
-ou de mycoses. Cette dernière affection est plus souvent transmise par les pigeons et apparaît chez les personnes immunodéprimées (sida, greffes, immunosuppresseurs).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 19/06/2007 - 00h00 FMC le Quotidien du médecin, 3 mai 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Pas de NAC sans vétérinaire! Mis à jour le 03/08/2009 - 00h00

On ne peut plus à la mode en ce moment, les NAC ( nouveaux animaux de compagnie ) font l'objet de nombreux coups de cŒur. Avant d'adopter, prenez le temps de vous renseigner sur la portée de votre geste.

Les allergies aux animaux Mis à jour le 23/05/2006 - 00h00

Près d'un ménage belge sur deux possède un animal de compagnie , dont un sur deux est un chien ou un chat. Chiens, chats, oiseaux, hamsters, rats, lapins... partagent désormais notre intimité. Pourtant, ils sont très allergisants !

Morsure de chien et chat : réagir vite ! Mis à jour le 27/06/2006 - 00h00

Les morsures sont fréquentes et concernent 60% des foyers hébergeant un animal domestique. Les lésions peuvent être gravissimes et sources de complications, notamment en raison de la virulence potentielle des germes inoculés. En règle générale, il fa...

Plus d'articles