La poignée de main, reflet de notre santé

Publié par Isabelle Eustache le 19/05/2015 - 15h04
-A +A

Selon des chercheurs canadiens, la force de préhension développée lors d’une simple poignée de main reflète notre risque cardiovasculaire. Cette constatation pourrait être élargie au dépistage de certaines autres maladies chroniques.

PUB

La poignée de main reflète notre état de santé

Cette théorie est basée sur le suivi de 140.000 personnes âgées de 35 à 70 ans et issues de 17 pays différents. En début puis en fin d’étude, la vigueur développée par les sujets lors d’une simple poignée de main a été déterminée. Quatre ans plus tard, l’état de santé des sujets a à nouveau été évalué, certains ayant depuis développé une maladie cardiovasculaire, un diabète, un cancer ou d’autres affections. On s’aperçoit ainsi que chaque baisse de 5 kg de force de préhension augmente de 17% le risque d’accident cardiovasculaire (infarctus, accident vasculaire cérébral) et de 16% le risque de décès toutes causes confondues.

Ainsi, l’énergie dépensée dans une poignée de main constitue un indicateur du risque cardiovasculaire. Mais la force de préhension peut aussi témoigner du risque d’autres maladies chroniques : cancer, diabète, maladie pulmonaire…

Suivre l’évolution de la forme manuelle

L’efficacité de ce facteur prédictif reste à confirmer en pratique médicale réelle, mais si c’est le cas, la poignée de main pourrait représenter l’un des tests médicaux les plus simples et les moins chers à réaliser. De votre côté, vous pouvez vous aussi évaluer la force manuelle de votre entourage et surtout son évolution au fil du temps. En cas de baisse de force, c’est peut-être le moment de consulter le médecin pour un bilan…

Publié par Isabelle Eustache le 19/05/2015 - 15h04

Leong D.P. et coll., The Lancet, 13 mai 2015, DOI: http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(14)62000-6.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Surveillez votre tour de taille! Mis à jour le 05/02/2008 - 00h00

La mesure du tour de taille est un geste très simple, qui constitue un très bon indicateur du syndrome métabolique. Si votre tour de taille est anormalement élevé, supérieur à 88 cm pour une femme et à 102 cm pour un homme, il est prudent de contacte...

Hypertension : perdre du poids, oui mais combien ? Mis à jour le 01/08/2006 - 00h00

Plusieurs centaines de milliers de Belges souffrent d' hypertension artérielle . On sait que l'excès de poids est un facteur favorisant. En revanche, combien de kilos faut-il perdre pour faire baisser efficacement son hypertension ?

Obésité : l'ennemie du coeur Mis à jour le 24/09/2002 - 00h00

L'obésité augmente considérablement le risque d'insuffisance cardio-vasculaire. Ce danger augmente pour chaque point d'Indice de Masse Corporelle supplémentaire.

Hypertension : quels sont les signes ? Publié le 08/08/2017 - 16h57

L’hypertension artérielle, ou pression sanguine anormalement élevée en permanence, ne se manifeste le plus souvent par aucun symptôme. C’est ainsi que nombre de personnes ignorent qu’ils présentent ce facteur de risque cardiovasculaire… On peut cepen...

Plus d'articles