Poids, tonus : comment récupérer entre les fêtes ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/12/2017 - 09h59
-A +A

Noël est passé, vous manquez de tonus et vous angoissez pour votre ligne car votre balance affiche des chiffres contrariants. Pas de panique, vous avez devant vous quelques jours pour récupérer tonus et ligne avant les festivités de la fin de l’année.

PUB

Pas d’avachissement devant la télé

Ca n’est pas le moment de vous avachir tous les soirs devant la télé sous prétexte que vous êtes fatiguée. D’autant plus que vous risquez fort de grignoter (les chocolats sont à portée de main…) en même temps, ce qui n’arrangera pas votre relation avec votre balance.

Buvez une tisane ou un bol de lait, bouclez tous ces écrans (smartphone compris) qui excitent votre cerveau et couchez-vous de bonne heure avec un livre. On n’a pas encore trouvé mieux que le sommeil pour récupérer.

Et imposez cela à toute la maisonnée : s’il y a du bazar dans la pièce à côté, vous ne pourrez pas vous endormir. De plus, cela est bénéfique pour tout le monde. 

Un petit spa ?

Ou une séance dans un salon de beauté ?

Se faire papouiller, coucouner pendant quelques heures, voilà qui fait le plus grand bien. Vous en sortirez peut-être un peu mollassonne, mais vous vous serez reposée et vous retrouverez ensuite du tonus.

Mais inutile de vous lancer dans un traitement coûteux censé évacuer des rondeurs superflues : ça n’est pas en une seule séance que c’est efficace. 

Coiffeur ?

Très intéressant si vous voulez être présentable pour le Réveillon.

Si vous n’avez pas pris la précaution de prendre rendez-vous chez le vôtre habituel, tant pis. Trompez-le sans état d’âme dans une de ces chaînes qui ignorent les rendez-vous. C’est peut-être l’occasion de changer de coiffure : sortir de la routine avec une nouvelle tête, ça vous donnera forcément du tonus. 

Une cure de soupes et de poisson

Vous avez pris soin de congeler ou de mettre sous vide les restes des repas de Noël. Ca n’est pas le moment de les terminer mais de manger léger toute cette semaine.

Achetez des légumes surgelés nature et prêts à l’emploi, transformez-les en soupes et faites-en votre quotidien au début de chaque repas pendant toute cette semaine.

Vous déjeunez au boulot ? Emportez votre soupe si on n’en sert pas dans votre cantine.

Quand vous la mixez, ajoutez-y un bouquet de persil : il est plein de vitamines et de minéraux toniques. Mais oubliez le beurre et la crème.

Vous aurez ainsi de belles doses de légumes nature, bien rassasiants et très peu caloriques.

Avec un filet de poisson poché puis bien citronné et assaisonné au piment d’Espelette, un yaourt et un fruit, voilà un genre de repas qui devrait faire du bien à votre ligne. A la cantine, réfugiez-vous dans une grillade.

N’oubliez quand même pas de manger aussi un peu de pain, sinon vous manquerez de glucides lents et vous serez raplapla. 

Pruneaux et abricots séchés

Faire le ménage dans votre tube digestif est nécessaire, curativement et préventivement. En effet les repas de fêtes ne brillent pas par leur richesse en fibres, d’où une certaine fâcherie avec les petits coins, ce qui vous donne une furieuse envie de laxatif.

C’est vraiment à ne pas faire car les diarrhées que vous allez ainsi vous déclencher vont inévitablement vous fatiguer alors que vous avez besoin de retrouver du tonus.  

Faites des compotes de pruneaux et d’abricots séchés. Ces fruits sont souverains contre la constipation, ça n’est pas un scoop !

Mais en plus, ils vous apportent (surtout les abricots) de belles doses de carotènes qui feront le plus grand bien à votre peau et des sels minéraux dont du magnésium dont vous avez grand besoin.

Si vous y ajoutez des yaourts aux probiotiques (bifidus), vous ferez coup double car vous allez repeupler votre intestin de bonnes bactéries. Il vous dira merci lors des prochaines évacuations. 

Du magnésium !

On est très facilement en déficit de ce sel minéral qui joue des tas de rôles dans l’organisme car il régule l’influx nerveux, la contraction musculaire, et aussi le transit intestinal.

Le manque se traduit, entre autres, par de la fatigue. C’est donc le moment de refaire le plein.

Les pruneaux et les abricots séchés, les légumes de vos soupes vont déjà vous en apporter mais ça ne sera pas suffisant.

Buvez de l’eau Hépar, cette semaine (voir ci-dessous), elle en est riche en magnésium ; Badoit et Vichy le sont aussi, mais un peu moins.

Mais n’hésitez pas à en prendre en complément (350 mg par jour maxi) : vous allez mieux vous endormir et récupérer du tonus. 

Hydratez, hydratez !

Dedans et dehors !

Eau plate ou pétillante, tisanes, thé léger, smoothies de légumes, multipliez les boissons au cours de la journée.

Bien que votre soupe bi-quotidienne vous apporte pas mal d’eau, un bon litre de ces liquides sans calories est indispensable car on est toujours plus ou moins déshydraté en hiver (on sent moins la soif) et ça fatigue : il suffit d’un tout petit manque d’eau dont on n’a même pas conscience pour se sentir sur les rotules.

Crémez-vous de partout, non seulement sur le visage comme vous le faites tous les jours mais sur tout le corps. Une peau de crocodile hivernale, ça n’est pas vraiment top, surtout si vous avez l’intention d’exhiber décolleté et bras nus pour le Réveillon.

Pensez aussi à l’autobronzant, c’est quand même plus joli quand la peau est un peu dorée. C’est bon pour le moral et ça fait paraître plus mince. 

Ce que vous ne devez surtout pas faire

Vous mettre à un régime de famine jusqu’au 31 décembre, genre détox en ne buvant que des jus de légumes.

Ou pire encore avaler des saletés de pilules censées vous faire maigrir en un clin d’œil.

Vous allez complètement déséquilibrer votre organisme, vous reprendrez le double des kilos perdus la semaine prochaine et vous serez hors circuit pour le 31. 

Ce que vous devez faire en plus

Vous aérer et marcher, même s’il fait froid. C’est tonique et ça vous fait dépenser des calories.

Paule Neyrat

Diététicienne nutritionniste

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne Nutritionniste le 24/12/2015 - 15h37 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/12/2017 - 09h59
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Fièvre : que boire et que manger ? Mis à jour le 09/07/2015 - 10h19

Une saleté de virus vous a méchamment attaqué(e) et vous voilà cloué(e) au lit avec une fièvre de cheval. Vous n’avez qu’une envie : dormir. Pourtant votre corps a besoin d’être hydraté et nourri. Que boire et que manger ?

Etes-vous en forme ? Publié le 10/03/2011 - 14h54

Alors, la forme ? C'est une question rituelle, dont la réponse semble aller de soi, et pourtant les critères pour se sentir en forme ne sont pas toujours ceux que l'on croit... Et d'ailleurs les solutions pour être plus en forme non plus !

Pour ne pas grossir, ne vous interdisez rien ! Publié le 02/06/2016 - 16h44

Le processus est connu : plus on s’interdit de consommer certains produits, plus on en a envie, plus on se sent frustré(e). Et, inévitablement, on craque plus ou moins rapidement. Le résultat ? Prise de kilos et culpabilité.

Plus d'articles