• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Poids du bébé: tout se décide avant la grossesse

Poids du bébé: tout se décide avant la grossesseLe poids d'un bébé à la naissance est davantage lié à la corpulence de sa mère avant la grossesse qu'à sa prise de poids durant la grossesse. C'est la lecon d'une étude récente, et elle est importante: un gros bébé risque de souffrir d'un accouchement difficile, et la femme enceinte en surpoids est à risque de complication.

Le poids pendant la grossesse n'influence pas le poids de naissance du bébé

Les résultats préliminaires d'une enquête francaise de grande envergure, dénommée EDEN, pour Enquête diagnostique et épidémiologique nationale, remettent en question l'idée selon laquelle les femmes enceintes ne doivent pas dépasser la limite des 10 kg surnuméraires. En effet, jusqu'à présent, on pensait que plus la mère prenait du poids, plus le bébé en profitait. Or plus le poids est élevé, plus l'accouchement est difficile et plus le bébé risque d'en souffrir. Il était donc classiquement recommandé de ne pas dépasser les 10 kilos.

En fait, ce n'est pas le poids de la mère pendant la grossesse qui conditionne le poids de naissance du bébé, mais la corpulence de la future mère avant même la grossesse. Selon cette étude, le poids du bébé à naître varie peu que la mère prenne 3 ou 12 kilos pendant la gestation.

La prévention doit donc être menée très en amont, en veillant à maintenir un indice de masse corporelle (IMC: poids divisé deux fois par la taille) normal avant d'entreprendre une grossesse. Les femmes ayant un IMC compris entre 18,5 et 25 plusieurs mois avant de mettre en route un bébé, sont celles qui ont le plus de chance de mettre au monde un bébé de poids normal.
Or on sait bien que le surpoids et l'obésité sont en progression et que ce phénomène concerne aussi les femmes en âge de procréer: 14% des mères pesaient au moins 70 kg avant leur grossesse en 1995, contre 21% en 2003.

A femme enceinte trop grosse, grossesse compliquée

Si le poids de la future mère avant une grossesse est le facteur le plus important pour la santé du bébé à naître, il ne faut pas pour autant se laisser aller à prendre trop de poids pendant la grossesse. Au-delà de 12 kilos surnuméraires, les risques de complication de la grossesse augmentent: diabète gestationnel, hypertension, césarienne. Ces problèmes maternels peuvent aussi avoir des répercussions sur le développement du bébé. A noter également qu'au-delà de 15 kg cette fois, le bébé est significativement plus gros.
Et attention, ce ne sont pas les femmes en surpoids qui prennent forcément le plus de poids pendant leur grossesse: les femmes obèses prennent en moyenne 4,5 kg contre 10 kg pour les femmes maigres.

Article publié par le 30/10/2007

Sources : EDEN, Déterminants pré- et postnatals du développement de la santé de l'enfant, résultats préliminaires, octobre 2007.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Publi information
Bientôt parents ?

Partenamut s'associe à votre bonheur en vous offrant plus d'avantages et une aide précieuse dans les démarches à entreprendre.

Prime de naissance, kiné pré- et post-natale, aide familiale ou ménagère, garde d’enfant malade à domicile et bien plus encore…

Demandez plus d’info, celà n’engage à rien ! 

en savoir plus

image_format_460_230

Les fausses couches du premier trimestre

  • Les fausses couches du premier trimestre surviennent en moyenne sur 15 % des grossesses. Leur fréquence est même ...
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services