• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Plus de fibres, moins de cancer du côlon

Plus de fibres, moins de cancer du côlonLe cancer colorectal caracole dans le trio de tête des tumeurs mortelles depuis des décennies dans notre pays. A qui la faute ? Peut-être au manque de fibres alimentaires dans notre assiette !

La consommation de fibres alimentaires atteint péniblement les 20 grammes en Belgique. Or, il en faudrait plus du double chaque jour. Où se trouvent les fibres alimentaires ? Dans les végétaux, c'est-à-dire les fruits (frais et secs), les légumes, les légumineuses (lentilles, pois chiches…), les graines et les céréales (surtout complètes). Bref, des aliments qui occupent trop souvent un coin d'assiette ou qui sont mangés de préférence raffinés, dans le cas du pain, du riz ou des pâtes.

Pas que de simples déchets

La nature ne fait jamais rien au hasard… Pour les fibres alimentaires, on s'interroge depuis trente ans sur leur rôle potentiel dans la lutte contre le cancer colorectal (côlon + rectum), très fréquent dans les pays occidentaux au-delà de 45 ans. Le sujet a longtemps été controversé. Deux études à large échelle lèvent aujourd'hui toute ambiguïté sur le sujet : une consommation régulière et importante de fibres alimentaires diminue le risque d'apparition de la maladie.La première étude (1), menée aux USA, a comparé l'apport en fibres alimentaires de 3.400 personnes ne présentant pas de polype (ou adénome, le précurseur du cancer colorectal) à celui de 3.600 individus portant au moins un adénome dans le gros intestin. Le verdict est sans appel : les individus appartenant au plus haut quintile pour l'apport en fibre (soit les plus grands consommateurs, avec 35 g par jour) avait 27 % de risque en moins de contracter la tumeur que ceux figurant dans le plus faible quintile (24 g de fibres par jour, soit un peu plus que ce que mange le Belge moyen !)…Dans cette étude, certains végétaux sortaient du lot : les graines, les fruits et les céréales affichaient un potentiel protecteur plus marqué pour le cancer du côlon (mais pas du rectum).

De New York à Bruxelles

Une autre étude d'envergure (2), EPIC (European Prospective Investigation into Cancer), a également passé au crible la consommation de fibres alimentaires de près d'un demi-million ( !) de citoyens de 10 pays de l'Union (malheureusement, pas la Belgique). Les résultats sont tout aussi univoques : après 4 ans et demi de suivi, il s'est avéré que les individus du quintile le plus élevé avaient un risque de développer ce type de cancer réduit de près d'un quart en comparaison de ceux qui consommaient à peine 15 g de fibres par jour. Une analyse plus poussée a même extrapolé une protection accrue, de l'ordre de 40%, essentiellement dans la partie gauche du côlon…Comment augmenter son apport en fibres alimentaires ?L'effort à consentir n'est pas aussi ardu que l'on ne le pense généralement: 5 portions de fruits et légumes par jour (par exemple :1 fruit + 1 jus, 1 potage + 200 g de haricots princesses, 75 g de carottes râpées) et privilégier les céréales complètes (le pain gris est déjà un bon début) permettent d'atteindre rapidement cet objectif…la santé en plus !Abonnez-vous gratuitement à la newsletter e-santé !Site Fédération Belge contre le Cancer

Article publié par le 13/05/2003

Sources : (1) Peters U et al. Lancet 2003;361:1491-95; (2) Bingham S et al. Lancet 2003;361:1496-501.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Endoscopie colique [Coloscopie ; colonoscopie]

  • Fiche technique : Endoscopie (avec ou sans préparation) 
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services