Phytothérapie et jambes lourdes : questions/réponses d’expert

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 16/06/2015 - 15h08
-A +A

PUB

Le soir, mes jambes me brûlent, surtout s’il fait chaud. Que puis-je faire ?

Gênant certes, douloureux même, mais ce n’est pas grave. C’est votre circulation veineuse qui est insuffisante. En plus des mesures évoquées ci-dessus, on conseille une huile de massage rafraîchissante.

Appliquez le soir en massage doux sur les deux jambes 20 gouttes du mélange suivant :

  • 40 gouttes d’huile essentielle de cyprès toujours vert.
  • 40 gouttes d’huile essentielle de genévrier commun.
  • 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.
  • 50 ml d’huile de macadamia. 

Dès que je reçois un coup, même léger, j’ai aussitôt un bleu et parfois même sans coup. Qu’est-ce que ça peut être ?

Un déficit vitaminique peut créer une fragilité des petits vaisseaux ou capillaires. Un choc léger fait alors éclater leur paroi et saigner.

Une cure d’intrait de marron d’Inde à raison de 50 gouttes par jour ou deux gélules de marronnier d’Inde va combler ce déficit et faire cesser les ecchymoses. Une cure de deux à trois semaines est conseillée.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 16/06/2015 - 15h08

*En collaboration avec le Dr Jacques Labescat, médecin phytothérapeute, expert en phytothérapie, auteur de nombreux livres de référence dans ce domaine, intervenant dans plusieurs médias écrits, radiophoniques et télévisuels. 

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB