Phytostérols, oméga-3: pourquoi choisir les meilleurs acides gras pour son alimentation?

Publié par Dr Philippe Presles le 18/09/2007 - 00h00
-A +A

Nos cellules sont avides de graisses pour se renouveler et reconstituer notre corps. Or nous ne sommes pas capables de fabriquer certains acides gras qui nous sont essentiels, comme les phytostérols et les oméga-3. Nous devons donc les trouver dans notre alimentation, ce qui n'est pas toujours évident…

PUB

Cela peut paraître une lapalissade, mais notre corps se renouvelle avec ce que nous lui faisons manger. Si nous lui apportons de bons éléments, il fabriquera de bons organes… et inversement. L'apport de graisses est particulièrement important, mais comment s'y retrouver entre tous les produits, pas toujours signalés clairement? Voici quelques sources de "bonnes" graisses:

Les margarines et le bonus des stérols

Dans les années 80, les graisses animales, dites "saturées", étaient désignées comme responsables des infarctus. Du coup, on recommandait de consommer moins de beurre, de crème, de lait entier, de fromages, de charcuteries, etc. La margarine et autres graisses végétales ont donc été recommandées. Ce fut l'essor des graisses végétales trans-hydrogénées ou partiellement saturées, qui ont pris la place des graisses animales dans les aliments industriels. Hélas, notre organisme n'est pas capable de transformer ces graisses artificiellement saturées et elles s'avèrent plus toxiques pour le cŒur et le cerveau que les graisses animales elles-mêmes…
Toutes les graisses végétales ne se valent donc pas: quand vous choisissez une margarine, assurez-vous qu'elle est à la fois dénuées de graisses végétales trans-hydrogénées (ou partiellement saturées) et qui contiennent des stérols végétaux. Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) vient de demander à la Commission européenne de rendre obligatoire la mention des acides gras trans sur les étiquettes des produits alimentaires. Rappelons qu'ils sont interdits au Danemark depuis 2003, ce qui a contribué à une baisse de 20% des infarctus dans ce pays.

Les laits et les oméga-3

Célébrés aujourd'hui pour leurs nombreux atouts santé, les oméga-3 étaient au sortir de la guerre très présents dans le lait, parce que l'herbe en contient beaucoup. Avec la révolution agricole, les vaches se nourrissent avant tout de maïs et de soja, et le lait contient beaucoup moins d'oméga-3… sauf si vous choisissez le votre bio, ou d'une marque qui garantit sa contenance en ces acides gras indispensables.

Publié par Dr Philippe Presles le 18/09/2007 - 00h00 Le Bureau européen des Unions de Consommateurs (BEUC) N°59. Ailhaud et al., Prog. Lip. Res., 2006 - Simopoulos & Salem. NEJM, 1989.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Focus sur les oméga-3 Mis à jour le 09/12/2003 - 00h00

Tout le monde en parle. Les oméga-3 font partie des graisses dites poly-insaturées, bénéfiques à la santé, notamment cardiovasculaire et physique. Bien sûr, la seule alimentation qui convienne parfaitement au bon fonctionnement de notre organisme est...

Graisse: quantité et qualité! Mis à jour le 13/11/2007 - 00h00

Quand on parle d'équilibre alimentaire, la "chasse aux graisses" est souvent mise au premier plan. S'il est important de quantifier les apports en graisses, il ne faut surtout pas les supprimer mais au contraire chercher à les équilibrer.

Plus d'articles