De la phlébite à l'embolie pulmonaire

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/11/2014 - 17h49
-A +A

Près de 11.000 cas de phlébites sont diagnostiqués chaque année en Belgique.

Au-delà des varices et des œdèmes qui peuvent apparaître sur les jambes, la phlébite peut aussi provoquer une embolie pulmonaire, dont l'issue est trop souvent fatale (300 à 400 décès par an).

Pourtant, chaque année, des milliers de décès pourraient être évités grâce à des mesures préventives dont l'efficacité est indiscutable...

PUB

Qu'est-ce qu'une thrombose veineuse profonde ?

La thrombose veineuse profonde, plus couramment désignée par phlébite, correspond à la formation d'un caillot de sang dans une veine et le plus souvent dans une veine du mollet.

En quoi une phlébite est-elle dangereuse ?

Selon la taille du caillot sanguin, celui-ci peut gêner le retour veineux et favoriser la formation de varices, d'œdème chronique ou d'ulcère variqueux. Mais bien plus grave est le risque de détachement du caillot et sa migration dans l'artère pulmonaire, pouvant alors provoquer une embolie pulmonaire, mortelle dans 15 à 20% des cas.

Chaque année en Belgique, l'embolie pulmonaire est responsable de 300 à 400 décès.

Quels sont les symptômes d'une phlébite ?

Une phlébite peut se manifester par une douleur dans la jambe ou par un œdème. Le membre peut aussi devenir chaud tandis que la peau rougit.

Toutefois prudence, la phlébite peut aussi être asymptomatique et ne se révéler que tardivement sous la forme de sa complication, l'embolie pulmonaire. 

Quels sont les signes d'alerte d'une embolie pulmonaire ?

Les signes de l'embolie pulmonaire sont principalement respiratoires :

  • douleur thoracique (point de côté),
  • essoufflement à l'effort mais également au repos,
  • crachats sanglants,
  • fièvre, toux, malaises, voire syncopes.

De tels signes sont souvent transitoires, ils apparaissent puis disparaissent pour se manifester à nouveau quelques heures ou quelques jours plus tard. 

En plus de ses symptômes non spécifiques et instables, le problème de l'embolie pulmonaire est qu'elle peut aussi se révéler très brutalement en entraînant le décès. D'où toute l'importance de la prévention. 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 13/01/2009 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/11/2014 - 17h49

Ligue française contre la maladie veineuse thrombo-embolique, http://www.live-mvte.org/. Société française de phlébologie (SFP), http://www.sf-phlebologie.org/1.aspx.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Quels sont les signes d’une phlébite ? Publié le 18/07/2017 - 11h48

On parle de phlébite lorsqu’un caillot sanguin bloque plus ou moins complètement la circulation sanguine dans une veine. Si la veine en question n’est pas une veine superficielle, mais une veine profonde ou de gros calibre, il s’agit d’une urgence. Q...

A quoi reconnaît-on une embolie pulmonaire ? Publié le 21/08/2017 - 12h17

L 'embolie pulmonaire est une complication grave de la phlébite . Assez peu symptomatique, certains signes peuvent toutefois permettre de la suspecter, d'autant plus s'ils sont mis en parallèle avec certains facteurs de risque d 'embolie pulmonaire ....

Plus de phlébites en hiver Mis à jour le 21/10/2001 - 00h00

Nombre d'études ont établi une variation saisonnière de l' embolie pulmonaire fatale . Elle survient plus fréquemment durant l'hiver. En revanche, en ce qui concerne les phlébites (inflammation d'une veine) ou les thromboses veineuses profondes , rie...

Plus d'articles