• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Peut-on faire du sport en cas de pic de pollution ?

Peut-on faire du sport en cas de pic de pollution ?Le sport, c'est bon pour la santé, et il est même fortement recommandé de pratiquer un sport régulièrement tout au long de sa vie. Mais qu'en est-il en période estivale, lorsque la pollution culmine ?

Alors que les JO se déroulent actuellement à Athènes, ville particulièrement réputée pour sa pollution urbaine, on peut se poser la question du risque pour la santé de faire du sport lorsque l'indice de pollution est élevé.

1. Quels sont les effets de la pollution ?

Les principaux effets s'exercent sur l'appareil respiratoire. Ozone, dioxyde d'azote, dioxyde de soufre… sont des gaz agressifs pour les muqueuses respiratoires car ils atteignent facilement la périphérie de l'arbre pulmonaire. En provoquant une inflammation de la muqueuse bronchique, ils favorisent une hyperréactivité bronchique non spécifique, la sensibilité aux allergènes et aux infections virales.

2. Quelles sont les manifestations sur l'organisme ?

Le dioxyde de soufre provoque de la toux et des essoufflements. Il aggrave ainsi l'asthme et la bronchite chronique. L'ozone est connu pour induire des irritations oculaires, mais également une toux nuisible aux enfants et aux asthmatiques. Quant au dioxyde d'azote, il amplifie les symptômes de l'asthme et la sensibilité aux allergènes et aux infections.

Article publié par le 24/08/2004

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services