• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    8 avis
  • Consultations (11821)
  • Commentaires (0)

Perte du goût et de l'odorat

Le goût et l'odorat sont intimement liés. Les papilles gustatives perçoivent les sensations de sucré, de salé, d'amer et d'acide, tandis que l'odorat détermine la nature de la substance. Par exemple, c'est la langue qui détecte le sucré, mais c'est le nez qui permet d'identifier le chocolat ou le caramel.

Dans 85 % des cas, la perte totale de l'olfaction (anosmie) s'accompagne d'une perte du goût. Mais il peut arriver que seul l'odorat diminue de façon importante (hyposmie), que l'on ait une sensation réelle ou hallucinatoire de mauvaise odeur (cacosmie objective ou subjective) ou encore que l'appareil nasal sente une odeur qui n'existe pas (phantosmie). Il arrive également que seul le goût soit perdu ou altéré (goût métallique ou désagréable). Les troubles du goût et de l'odorat affectent la sécurité et la qualité de vie. Il en résulte une incapacité à reconnaître les odeurs de brûlé, de gaz ou de nourriture avariée, une diminution de la libido et, parfois même, un état dépressif, sans oublier la perte de saveur des aliments et la difficulté à cuisiner.


Mis à jour par Dr Pierre Sainte-Marie, Oto-rhino-laryngologiste, Hôpital du Sacré-Coeur, Montréal le 01/08/2005
Créé initialement par le 31/05/2001

Sources : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005

Cette fiche fait partie du guide Guide Symptômes et maladies, rubrique Oeil, Bouche, Dent, Nez, Gorge, Oreille, Cheveux

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Santé, froid, hiver

Participez aux dernières discussions mises en ligne

GUIDE SYMPTÔMES ET MALADIES
Analyses et examens
Diététique
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services