Les périodes clés du dérèglement de la thyroïde

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 30/10/2007 - 00h00
-A +A

PUB

Les dérèglements de la thyroïde pendant et après la grossesse

Pendant la grossesse, la thyroïde travaille beaucoup plus car elle doit fournir les hormones nécessaires au développement neurologique et psychomoteur du fŒtus. Un apport suffisant en iode est indispensable et une supplémentation peut être nécessaire.
Juste après la grossesse, des maladies thyroïdiennes peuvent se manifester (et pourraient contribuer au baby blues). La surveillance doit donc encore se poursuivre après l'accouchement.
Et enfin, la Société francaise d'endocrinologie précise qu'un trouble thyroïdien peut expliquer des difficultés à mettre en route un bébé.

Les dérèglements de la thyroïde à la ménopause et après 60 ans

A la ménopauseLes dérèglements thyroïdiens s'accentuent avec l'âge et particulièrement chez les femmes: entre 45 et 60 ans, une femme sur 6 est concernée. Certains troubles de la ménopause (troubles de l'humeur, prise de poids, ralentissements fonctionnels…) peuvent ainsi parfois être attribuables aux hormones thyroïdiennes et non à la chute des hormones sexuelles. Une exploration par dosage biologique des hormones thyroïdiennes apportera la réponse et la solution.Après 60 ans…La thyroïde continue de vieillir: 10 à 15% des plus de 60 ans souffrent d'une hypothyroïdie. Mais les symptômes sont difficiles à différencier de ceux du vieillissement, à commencer par la fatigue, la perte de cheveux, la baisse de l'appétit, les troubles de la mémoire, la tendance dépressive, l'intolérance au froid, la sécheresse cutanée, etc. En conclusion, à chacune de ces étapes de la vie, il faut penser à un éventuel dérèglement de la glande thyroïde. Un simple dosage sanguin peut le confirmer avant de mettre en place un traitement adéquat.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 30/10/2007 - 00h00 Semaine nationale de la thyroïde, Société française d'endocrinologie, octobre 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB