Pâtés

Mise à jour le 24/03/2014 - 15h08
-A +A

PUB

Pâtés à trancher

Le choix est vaste. Les plus courants sont :

  • Le pâté de campagne, pur porc, composé de viande, de gras et d'abats.
  • Le pâté breton, pâté de campagne avec des oignons et des couennes.
  • Le pâté forestier : pâté de campagne avec des champignons.
  • Le pâté de campagne au foie : pâté de campagne avec 30 % de foie de porc au minimum.
  • La mousse ou crème de foie : à base de 40 à 60 % de foie de porc.

Les différents pâtés se présentent en boîtes, en bocaux ou en tranches, en conserves ou en semi-conserves.

Ils sont pour la plupart d'origine industrielle ou artisanales : rares sont les charcutiers-traiteurs qui fabriquent les leurs. Dans ce cas, une étiquette "pâté maison" ou "fabrication maison" est plantée sur la terrine.

La composition des pâtés à trancher est réglementée.
Les différents ingrédients (viande et abats de porc, autre viande, oeufs, lait, gelée, amidon, colorants et conservateurs, etc.) sont obligatoirement indiqués sur l'étiquette. Tous ceux en boîte ou en bocal comportent une DLC (date limite de consommation) qui doit être respectée.

Nutrition

Tous les pâtés sont à consommer avec modération, en petites quantités et jamais tous les jours à cause de leur richesse en lipides : de 20 % (environ pour ceux à base de lapin ou de volaille) à 36 %. Ils apportent beaucoup moins de protéines que la viande et ne peuvent complètement remplacer celle-ci. Quand ils sont riches en foie de porc, ce qui est souvent le cas, ils le sont aussi en vitamine A et en fer.

Les pâtés sont des produits fragiles qui doivent toujours être conservés au réfrigérateur.

 

Initialement publié le 25/02/2002 - 01h00 et mis à jour le 24/03/2014 - 15h08
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB