Pas de césarienne de convenance avant 39 semaines

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/03/2013 - 15h50
-A +A

De plus en plus de mères programment leur accouchement par convenance personnelle, ou pour arranger les médecins.

Le risque de complication est cependant plus élevé si l'accouchement est déclenché avant 39 semaines.

Bon à savoir!

PUB

Rappel sur le nombre de semaines de grossesse

On parle classiquement de 9 mois de grossesse. Mais qu'en est-il si l'on parle en semaines de grossesse ou semaines d'aménorrhée?

9 mois multipliés par 4 semaines égalent 36 semaines. Il faut ensuite ajouter 2 semaines, correspondant à l'intervalle entre le 1er jour des dernières règles et la date de la fécondation (14 jours).

Enfin, comme chaque mois comprend un peu plus de 28 jours (2 ou 3 jours de plus), on ajoute 3 semaines. Ce qui fait au total 41 semaines d'aménorrhée.

Autrement dit, pour connaître la date d'accouchement, il faut ajouter 41 semaines au 1er jour des dernières règles. Ce calcul est utilisé par les médecins.

 

Le taux de césariennes a pratiquement doublé en 20 ans

La césarienne, intervention chirurgicale qui consiste à extraire le fœtus par une incision de l'abdomen et de l'utérus, est de plus en plus pratiquée.

Le taux est en constante augmentation, avec 19% des naissances en Belgique 2010, contre 11% il y a 20 ans.

Selon l'OMS, le taux souhaitable de césariennes est de 15%. Le chiffre supérieur indique qu'il se fait des césariennes dites "de confort", qui ne sont pas justifiées par la santé de la mère et/ou de l'enfant.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 26/01/2009 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/03/2013 - 15h50

Fédération hospitalière de France, étude sur les césariennes, décembre 2008 ; (1) Egora.fr, 8 décembre 2008 ; Tita et coll., New England Journal of Medicine, 2009.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Incontinence : moins risqué avec la césarienne Mis à jour le 01/04/2003 - 00h00

L'incontinence urinaire représente l'une des complications les plus fréquentes et les moins bien vécues du post partum. Comparé à un accouchement par voie naturelle, ce risque est significativement minimisé après le recours à la césarienne.

Césarienne: quels risques pour l’enfant? Publié le 03/12/2012 - 15h01

La décision de faire ou non une césarienne repose sur plusieurs éléments. Le chirurgien doit toujours prendre en compte le bénéfice pour la santé de la mère et celle de l’enfant . Mais au fait, quels risques court un enfant naissant par césarienne?

Plus d'articles