• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    2 avis
  • Commentaires (0)

Parkinson: la kinésithérapie pour plus d'autonomie

Parkinson: la kinésithérapie pour plus d'autonomieEn complément de leur traitement, les patients atteints de la maladie de Parkinson peuvent suivre une kinésithérapie. En quoi consiste-t-elle?

Quelle kinésithérapie pour la maladie de Parkinson?


Les patients atteints de la maladie de Parkinson ont un déficit en neurones dopaminergiques. Ces neurones produisent la dopamine: une substance indispensable pour programmer et exécuter certains mouvements. Conséquence de leur diminution, les patients souffrent souvent de tremblements, d'akinésie (difficultés des mouvements) et de rigidité.
De son côté, la kinésithérapie est une discipline paramédicale visant à mobiliser les muscles et les articulations selon différentes techniques. Lorsqu'elle est destinée à des parkinsoniens, cette thérapie permet d'entretenir un maximum de mobilité et de conserver une autonomie le plus longtemps possible.

La kinésithérapie au début de la maladie


A ce stade, le patient atteint par la maladie de Parkinson répond plutôt bien aux traitements et est surtout concerné par de légers tremblements ou par des blocages musculaires passagers. Le traitement médical est souvent suffisant et la rééducation ne devient indispensable que lorsque l'hypertonie (tension musculaire) et l'akinésie sont présentes. Le patient effectue alors lui-même les exercices (mobilisation musculaire, sport, activités de plein air) : on parle de "kinésithérapie active".

Article publié par le 07/09/2010

Sources : Jeoffrey Fivez, licencié en kinésithérapie, centre paramédical de Waterloo.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

GUIDE SYMPTÔMES ET MALADIES
Analyses et examens
Diététique
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services