Palourdes, clams et praires

Mise à jour le 25/02/2014 - 14h27
-A +A

Palourdes et praires font partie de la famille des petits coquillages bivalves qui meublent avec bonheur les plateaux de fruits de mer ou se dégustent seules. Les unes et les autres ont les mêmes qualités nutritionnelles.

PUB

Palourdes

Les palourdes sont des mollusques bivalves, dits fouisseurs car ils vivent enfoncés dans le sable ou la vase grâce à un pied très développé en forme de hache. Ce qui les protège en principe des prédateurs. Sauf à marée basse et sauf d'un oiseau, l'huîtrier pie qui possède des cellules sensorielles le long du bec afin de mieux sonder les fonds.

La palourde a une coquille mince, de 3 à 5 cm de long, bombée au centre, jaune clair à gris foncé, avec des taches brunes, qui porte deux séries de stries très fines formant un treillis visible à l'oeil nu. La chair de la palourde varie du blanc crème au gris et à l'orange foncé. Elle est ferme et très iodée.

De temps à autre, la palourde sort du sable grâce à une puissante détente de son pied pour aller s'enfouir un peu plus loin afin de trouver sa nourriture. La palourde possède un long organe tubulaire à orifices d'entrée et de sortie séparés et qui va jusqu'en surface. Ainsi, elle pompe l'eau riche en éléments nutritifs du plancton.

Différentes espèces existent : la palourde noire est la plus fine tandis que la palourde grise est plus commune.

En France, les palourdes sont élevées en Normandie, en Bretagne et en Vendée.Les palourdes sont toujours vendues à l'unité.

Clam

Le clam est une palourde de grandes dimensions : 5 à 10 cm.
Ce coquillage se pêche beaucoup au Canada et aux États-unis.

En France, on le trouve en Charente. Il est meilleur quand il est cuisiné. Comme les palourdes, les clams sont vendus à l'unité.

Initialement publié le 11/08/2006 - 02h00 et mis à jour le 25/02/2014 - 14h27
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Dans votre assiette: la dinde Publié le 20/12/2011 - 10h40

Il faut mettre beaucoup de bonne volonté pour échapper à la traditionnelle dinde des repas de fin d'année. Mais, en fait, c'est la seule période où l'on peut voir - et éventuellement déguster - cette volaille dans son intégralité.

Dans votre assiette: le foie gras Publié le 20/12/2011 - 10h30

Son nom fait peur. Sa consommation culpabilise souvent. Mais bien à tort, car les lipides du foie gras ont presque la même composition que ceux de cette huile d'olive, dont les bienfaits sont proclamés urbi et orbi.

J'ai trop de courgettes: j'en fais quoi? Mis à jour le 24/07/2012 - 14h48

La saison de la courgette a démarré depuis quelques semaines et pendant tout l'été vous ne pourrez y échapper! Elles prolifèrent dans votre jardin? Vous en avez trop acheté au marché? Voici quelques idées pour conserver vos courgettes pour l'hiver pr...

Barbecue et santé : le vrai du faux Mis à jour le 17/07/2012 - 12h26

Les plaisirs du barbecue , c’est maintenant ! Pour apprécier ce mode de cuisson régulièrement tout au long de l’été, et ne prendre aucun risque pour votre santé , quelques précautions s’imposent. Et vous, savez-vous comment cuire au barbecue sans ris...

Plus d'articles