Pain

Mise à jour le 04/07/2013 - 14h03
-A +A

Le pain est l'aliment le plus simple qui soit : il est composé de farine, d'eau et de sel. Mais aussi de l'indispensable levain, mélange de farine et d'eau fermenté.

PUB

Histoire du pain

Dans les débuts de l'agriculture (8000 ans avant J-C), probablement dans la région dite du Croissant Fertile, située à la frontière de l'Iran et de l'Irak actuels, on a commencé à fabriquer des galettes de farine et d'eau ou de lait. Ce serait les Égyptiens qui auraient découvert le pain par hasard à la suite d'une galette oubliée, fermentée au soleil et quand même cuite. En tout cas, la plus ancienne représentation du pain a été retrouvée en Égypte, datant du 2ème millénaire avant J-C. La boulangerie s'est peu à peu développée au cours de l'Antiquité. A partir du 15ème siècle, alors que les boulangers étaient une puissante corporation, elle a profité des progrès de la science, des travaux sur la levure. A partir du 19ème siècle, la fabrication du pain s'est de plus en plus mécanisée.

Fabrication du pain

La farine la plus employée pour le pain est celle de blé car elle est la mieux panifiable grâce à sa richesse en gluten.Trois opérations sont nécessaires pour la fabrication du pain:

  1. Mélange des éléments (farine, eau, sel et levure de panification ou levain traditionnel) dans un pétrin. La proportion est de 100 kg de farine, 60 litres d'eau, 2 kg de levure et 2 kg de sel. Les ajouts fréquents (et légaux) sont l'acide ascorbique (antioxydant E 300), autrement dit la vitamine C : 0,03 % au maximum ; la farine de fèves (2 % au maximum) ; la farine de soja (8% au maximum) ; la lécithine (0,3 % au maximum). L'air qui s'incorpore pendant le pétrissage permet la fermentation. Plus le pétrissage est lent, mieux la pâte fermente. Le pétrissage "intensifié" (celui employé par l'industrie) donne une pâte qui lève plus vite mais un pain qui rassit rapidement.L'emploi de levure à la place du levain est également une des raisons de la mauvaise qualité du pain.
  2. Fermentation et façonnage. La pâte repose d'abord dans le pétrin et elle lève. Elle est ensuite façonnée en "pâtons". Ils reposent de nouveau et continuent de "pousser". Ces pâtons sont ensuite incisés, sur le dessus, avec une lame.
  3. Cuisson. Elle se déroule dans des fours à étages ou à chaleur rotative chauffés au gaz ou à l'électricité ou au fuel, rarement au feu de bois. Un pain "cuit au feu de bois" n'est pas meilleur qu'un autre. La réglementation interdit que le pain soit en contact direct avec le combustible du four.

Pour les pains industriels, la pâte est moulée, congelée et distribuée dans les points de vente où elle est cuite. Ces points de vente n'ont pas le droit de s'appeler "boulangerie".

Initialement publié le 22/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 04/07/2013 - 14h03
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus de céréales complètes pour le coeur Mis à jour le 20/06/2006 - 00h00

Les céréales complètes ont bien d'autres atouts que leur richesse en fibres et leur impact sur les intestins paresseux. Consommer au moins 3 portions de céréales complètes par jour réduirait ainsi sensiblement le risque de maladies cardiovasculaires...

Pourquoi faut-il manger des céréales complètes? Mis à jour le 08/06/2009 - 00h00

Les bénéfices des céréales complètes (pain, pâtes, riz et autres céréales élaborées à partir du grain entier) vont bien au-delà de la régulation du transit intestinal. En effet, les céréales complètes participent aussi à la prévention des maladies ca...

Plus d'articles